Related Posts with Thumbnails

Cuisine métisse

Mon blog de cuisine, avec des recettes comme je suis: d'ici, d'ailleurs, ...des deux à la fois

mardi 9 mars 2010

De retour...

TimesSquare3

Fascinante.
Vertigineuse.
Dense, exubérante, vibrante.
Fatigante, clinquante, vivante.
A toute heure du jour et de la nuit.
Incroyablement cosmopolite.
Ultra gourmande.

J'ai tellement d'images en tête.
Difficile de parler de tout ça, de trouver les mots tant il y a eu de sentiments et d'émotions différents.

Florilège de photos (le nom du fichier apparaît si on passe la souris dessus...), en attendant les posts un peu plus détaillés, les visites gourmandes, et quelques recettes, quand même !

Enjoy...
LowerManhattan

LowerManhattanBuildings Metro SchoolBus

YellowCab

BrooklynBridge BirdEllisIsland

BrooklynLager MagnoliaCheesecake

EJsLuncheonette VelvetCupcake  Liberty ManhattanBridge

FlatIron

LowerManhattan2 Welcome2Brooklyn

BenchOnBrooklynBridge BrooklynBridge2
TimesSquare

Et ma préférée... Tellement facile à faire, il suffit de faire la mise au point... A couper le souffle.NYbyNight

Bises à tous et à bientôt !

Autoportrait

Posté par cuisinemetisse à 07:07 - New York City - Commentaires [24] - Permalien [#]

samedi 27 février 2010

NEW YORK State of Mind !!!

Alicia Keys - Empire State of mind part II
All right, that's it. Here we come !
Bon courage à ceux qui bossent. Bonnes vacances aux autres. I'm off, see ya !!!

<

Ooohh New York x2

Grew up in a town that is famous as the place of movie scenes
Noise is always loud, there are sirens all around and the streets are mean
If I can make it here, I can make it anywhere, that's what they say
Seeing my face in lights or my name in marquees found down on Broadway
Even if it ain't all it seems, I got a pocketful of dreams
Baby, I'm from New York

J'ai grandi dans une ville qui est célèbre en tant que scène de films
Toujours beaucoup de bruit, des sirènes retentissent partout et les rues sont dangereuses
Si j'y arrive ici, j'y arriverai n'importe où, c'est ce qu'on dit
Je vois déjà mon visage dans les lumières ou mon nom sur les façades le long de Broadway
Même si tout n'est pas comme il paraît, j'ai les poches pleines de rêves
Baby, je viens de New York

Concrete jungle where dreams are made of
There's nothing you can't do
Now you're in New York
These streets will make you feel brand new
Big lights will inspire you
Let's hear it for New York, New York, New Yoooork!

Une jungle de béton dont sont faits les rêves,
Il n'y a rien que tu ne puisses faire
Maintenant que tu es à New York
Ces rues te feront te sentir neuf
Les lumières t'inspireront
Je veux t'entendre pour New York, New York


On the avenue, there ain't never a curfew, ladies work so hard
Such a melting pot, on the corner selling rock, preachers pray to God
Hail a gypsy cab, takes me down from Harlem to the Brooklyn Bridge
Someone sleeps tonight with a hunger for more than an empty fridge

Sur les avenues, jamais de couvre-feu, les femmes travaillent si dur
Un tel mélange de cultures, au coin des rues on vend de la cocaïne et les prédicateurs prient le Seigneur
J'appelle un taxi, qui m'emmène de Harlem jusqu'au pont de Brooklyn
Quelqu'un s'endormira ce soir avec une faim telle qu'un frigo vide ne la comblera pas


I'm gonna make it by any means, I got a pocketful of dreams
Baby, I'm from New York
Concrete jungle where dreams are made of
There's nothing you can't do
Now you're in New York
These street will make you feel brand new
Big lights will inspire you
Let's hear it for New York, New York, New Yoooork!

J'y arriverai par tous les moyens, j'ai des rêves plein les poches
Baby, je viens de New York


One hand in the air for the big city,
Street lights, big dreams all looking pretty
No place in the world that can compare
Put your lighters in the air, everybody say yeah, yeah, yeah, yeah

Levez une main, pour la grande ville,
Les lumières des rues, des rêves plus beaux les uns que les autres
Aucun autre endroit au monde ne peut se comparer
Levez vos briquets, tout le monde dit "Yeah, yeah..."

Pour New York

(Sorry about the translation which could be better...
If you saw the flaws, then it means you're fluent and you don't need me to translate !
Anyway, no time for that now. Hey, how 'bout you send me a commentary and we talk about that later ?! :-D)

Posté par cuisinemetisse à 00:27 - Commentaires [13] - Permalien [#]

dimanche 31 janvier 2010

Chorba frik - Soupe algérienne à l'agneau et au blé

ChorbaUne bonne chorba.
Ou comment réussir à faire dire à votre homme "Tu me refais de ta soupe, là ?"

Je ne sais pas POURQUOI il faut avoir recours à de telles ruses de Sioux avec les hommes... presque plus qu'avec les enfants ! Pour leur faire aimer la soupe, il faut absolument y mettre du lard, ou de la crème, ou des croûtons, ou si possible même éviter d'y mettre des légumes... Avec Doudou, un simple potage aux épinards n'a aucune chance si je n'y mets pas du fromage aux fines herbes. Dingue, non ?
OK, il n'a pas besoin de se soucier de son tour de taille ou de la grosseur de son fessier, mais quand même...

Avec cette chorba algérienne, je rends mon homme fan de soupes, pour de bon !
Une recette tirée de "La cuisine de Momo", (dont j'ai déjà parlé ici et ), un peu modifiée parce que je trouvais l'originale un peu légère en épices (PS: Oh my... deux recettes "début de blog", au secours les photos... :-))

Chorba frik - soupe à l'agneau et au blé concassé

300g d'agneau (morceaux pour sautés assez gras et peu chers, que j'ai bien dégraissés, parce que moi et le gras...) - 1 bouquet de coriandre fraîche - 100g de blé (ben, du Ebly, hein...) - 100g de pois chiches (ou mieux : du chana daal indien) - 1 cuillère à café de concentré de tomates - 1 gros oignon finement émincé - huile d'olive - 1 cuillère à soupe de paprika - 1 cuillère à soupe de cumin en poudre - 1 cuillère à café de paillettes de piment séché - 1,5l d'eau - sel, poivre - des quartiers de citron

Chorba2- La veille, mettre à tremper le chana daal dans de l'eau froide.
Bon, alors normalement il n'y a pas de pois chiches dans la chorba (encore moins de chana daal !!!), c'est dans la harira qu'on en trouve. Mais moi j'aime bien en mettre !
Le chana daal, ce sont des pois chiches déjà épluchés, coupés en deux, délicieux en curry mais que je trouve bien pratiques pour la chorba. Ils sont plus raffinés, tout en apportant le bon goût du pois chiche. Voilà pour la petite précision concernant cette hérésie (vous êtes chez Véro, vous avez l'habitude :-))

- Tailler la viande en tout petits cubes.
- Dans une grande casserole (j'utilise ma cocotte minute), faire chauffer l'huile d'olive.
- Y faire revenir l'oignon émincé et la viande.
- Lorsque la viande est bien dorée, ajouter la moitié de la coriandre ciselée et l'eau.
- Saler, poivrer, ajouter le paprika, le piment et le cumin en poudre.
- Diluer le concentré de tomates dans un peu d'eau chaude et ajouter à la soupe.
- Mélanger, porter à ébulition puis baisser le feu et laisser cuire une petite heure sur feu doux, à couvert.

- Dix minutes avant de passer à table, ajouter le Ebly. Bon, bien entendu les Algériens n'utilisent pas du Ebly cuisson rapide, ils utilisent du blé concassé, qui cuit avec le reste de la soupe pendant une heure. Mais on fait avec les moyens du bord ! :-)
- Juste avant de servir, ajouter le reste de la coriandre : elle apportera ainsi sa force et sa fraîcheur, et complètera le goût de la coriandre cuite, plus suave, moins tonique.
- Servir brûlant avec des quartiers de citron à presser sur la soupe.

Et voilà !

Chorba3

C'est vrai que c'est bon, la soupe, même s'il n'y a pas de légumes dedans...
Hmmm... les effluves de coriandre, d'épices... les petits morceaux d'agneau tout tendres... le blé et les pois chiches réconfortants...
Comfort Food made in Maghreb !!! :-)

Posté par cuisinemetisse à 20:17 - Algérie / Maroc - Commentaires [25] - Permalien [#]

jeudi 14 janvier 2010

Médaillons de veau flambés à l'Armagnac et flan de haricots verts

veauSuite et fin du repas du réveillon, à la demande génrale de Pitite Sandra ! :-)


A la maison nous mangeons rarement du veau. Je trouve cette petite bestiole tellement mignonne... C'est comme l'agneau.
Pourquoi est-ce que les viandes les meilleures sont toujours celles de bébés animaux ??? Remarque, c'est valable aussi chez les humains, j'aurais volontiers croqué les fesses de mes filles lorsqu'elles sentaient le Mustella et qu'elles étaient bien grassouillettes. Avec les adultes, ça me le fait moins...

(Quelle horreur, ce préambule !!! mdr
Je vais encore avoir des messages outrés de végétariens, et ils auront raison... Je tends le bâton, hein...)

Bon, vraiment très classique ce plat de réveillon. J'ai tendance à être comme ça pendant les fêtes. Visez un peu l'assiette de mariage !!! J'avais vraiment des goûts de m**de, à 23 ans. (Comment ça, t'avais des goûts de m**de ???? Meuh non, Doudou, je dis pas ça pour toi !!! Si je t'ai épousé, hein... :-) ).

J'essaie de casser une assiette par-ci par-là, mais c'est pas évident de le faire sans me griller :-)

Médaillons de veau flambés à l'Armagnac
Pour 4 personnes

veau2- un beau rôti de veau pris dans le filet (environ 500g) - 15 cl d'Armagnac - 100g de girolles (encore elles, je les adore !:-)) - 20 cl de crème liquide

- Sortir la viande du réfrigérateur une demi-heure avant de la cuire.
- Couper le rôti en 4 beaux médaillons, ôter la barde et les fils (et non pas le barde !!! :-)).
- Dans une grande poêle anti-adhésive, faire chauffer une fine tranche de beurre additionnée d'une lichette d'huile d'olive.
- Saisir les médaillons, 3 minutes de chaque côté, sur feu bien fort, pour qu'ils soient bien dorés.
- Ajouter les girolles bien nettoyées dans la poêle, toujours sur feu fort, et les faire sauter une minute.
- Saler, poivrer les médaillons et les champignons.
- Verser l'Armagnac sur la viande, laisser l'alcool se "réchauffer" quelques secondes puis flamber. Attention, éteignez la soufflerie de la hotte pour faire ça, on ne sait jamais !! 

flambage

- Ajouter la crème liquide, mélanger puis laisser cuire doucement à couvert, une dizaine de minutes, selon la façon dont vous aimez votre veau (à peine rosé pour nous).
- Goûter et rectifier l'assaisonnement.

flansFlan de haricots verts
Pour 4 flans (taille mini-cakes ou muffins)

- 200g de haricots verts CUITS - 2 oeufs - 10cl de crème liquide - sel, poivre
(Bon, je pense qu'on est bons, mais je ne suis plus trop sûre des quantités... les ai pas notées tout de suite... trop bu de champagne à la fraise je crois...)

J'ai pris le soin d'écrire en gras "cuits", car la première fois, j'ai essayé avec des haricots verts crus, des jolis petits mignons de mon potager qui attendaient gentiment dans le congel'. Ben c'était pas bon du tout !!! Précuits, donc, les haricots !

- Préchauffer le four à 200° (thermostat 7).Dans le four, disposer un plat rempli à moitié d'eau (vérifier la hauteur des moules utilisés ! :-)).
- Mixer finement les haricots verts avec la crème.
- Ajouter les deux oeufs entiers et battre cette préparation.
- Poivrer et saler (attention au sel si vous utilisez des haricots en boîte !)
- Répartir la préparation dans les moules, et poser les moules dans le bain-marie.
- Faire cuire de 10 à 15 minutes (selon la taille de vos moules). Le dessus du flan doit être ferme sous le doigt, et les bords se détachent doucement sans coller.
- Démouler délicatement, en essayant de ne pas laisser de bout de flans au fond !

- Dresser : médaillon de veau, flan de haricots verts, paillasson de pomme de terre, sauce au girolles.

Et voilà !
Repas très très inspiré des médaillons de boeuf aux morilles et au marsala de Jamie O, réalisés l'année dernière. Je vous l'ai dit, pendant les fêtes je manque totalement d'originalité !
Ceci dit cette petite variation était très sympa, pour une fois qu'on mangeait du veau, ça l'a vraiment fait !

Posté par cuisinemetisse à 07:07 - Douce France - Commentaires [15] - Permalien [#]

mardi 12 janvier 2010

Paillassons de pommes de terre et nouveau Petit Kenwood dans ma Kitchen

En général mes copines trouvent que je suis sur-équipée en terme de cuisine. Ma grand-mère a trouvé que mes placards étaient incroyablement débordants, et qu'elle pouvait faire aussi bien avec un wok et trois gamelles (heu, pour les macarons ça m'étonnerait mémé !! :-))

Et pourtant, pourtant, regardez un peu avec quoi je hachais ma viande, mes oignons, mes avocats... jusqu'à présent :

DSC_0589   DSC_0588  DSC_0586

Eh oui, ce bon vieux Babycook, acheté une fortune à la naissance de Louloute #1 (enfin, à l'époque ça m'a semblé être une fortune ! :-))
Il a servi intensément pour les purées de fruits, puis de légumes, puis de viande et légumes, pour Louloute 1 puis Louloute 2.Depuis plus de dix ans, il me sert à toujours pour le guacamole, hacher le poulet des nems, mes oignons, les herbes,  que sais-je encore ?
Sauf qu'il a comme qui dirait un pète au casque : pour ne pas en mettre partout ma technique consistait à combler le vide avec ma main (ben si on n'est pas manchot c'est pour une bonne raison !). Je songeais VRAIMENT à le remplacer par un vrai robot à couteau, un qui ne sentirait pas le chaud à la moindre escalope de poulet mixée... Et c'est là qu'on m'a offert de recevoir un robot, tout neuf, tout gratuit...

Interloquée : Quoi, un Kenwood, comme ça, pour rien ?
Ma consience : Ah ben attends, faudra quand même que tu fasses un truc sur ton blog, les mecs c'est pas le Père Noël, non plus ! Y sont sympas mais faut pas pousser mamie dans les cactus !
Moi : Ah, ben oui... Et t'en penses quoi, toi, c'est un peu un billet sponsorisé, ça ?!
Ma conscience : Ben oui, et alors, ça fait quoi ?
Moi : Ben ça fait de la pub sur mon blog ! Et j'en voulais pas...
Ma conscience : A la fois, sans ça, tu aurais fini par acheter quoi, comme robot ? Un Kenwood, non ? Pour filer un petit frère à ton Space Robot ?
Moi : Bah... Oui, sûrement...
Ma conscience : B'alors, tu vois ! Sois pas con, et économise 50 euros !

Ben elle a raison... comme d'habitude ! Je ne vais pas cracher dans le Kenwood sous prétexte que ça rend grognon les capitaines Haddock !!! (lol, dédicace à toi et à tes produits de mer et à beurre invraisemblables, mon cher Patoche !!! ^_^)
Surtout que, visez un peu la bête... Qui est capable de dire non à ça, hein, qui ?? lol

DSC_0385   DSC_0388

Et voilà, arrivée du Little Space Robot.
Rest In Peace, my BabycooK, et merci pour les longues années de service.
Je crois bien que je vais quand même te garder, dans un coin... On ne sait jamais ! :-)

paillassonsRecette pour étrenner mon nouveau Joujou, donc, et merci Rue du Commerce ! (mais siiii, Rue du Commerce !!! Qui vend des ustensiles de cuisine, des robots, de l'électroménager ! En plus, c'est les soldes...)

Paillassons de pommes de terre, tout simples mais bien bons, avec leur bon goût de patate et de beurre

Alors pour cette recette, je préconise la pré-cuisson des pommes de terre râpées. En général les paillassons sont faits avec des patates crues, mais j'y trouve deux inconvénients : la cuisson est assez longue, et quel que soit le temps de cuisson la pomme de terre a toujours une texture pas assez fondante à mes yeux, limite pas assez cuite. Voilà donc ma façon de faire :

- Peler puis râper 500g pommes de terre à chair un peu farineuse (comme l'Agata) avec une râpe à trous assez gros (du genre pas la mandoline qui râpe les carottes toutes fines). Un  jeu d'enfant avec mon Mini-Kenwood (maintenant que je l'ai, j'suis bien contente, plus de scrupules !!! :-))
- Rincer abondamment pour éliminer un peu l'amidon gluant.
- Dans une grosse casserole d'eau bouillante et salée, faire cuire les pommes de terre râpée 4 à 5 minutes. Elles doivent être à peine cuite, la cuisson se terminera à la poêle.
- Egoutter les pommes de terre et les rincer encore une fois : l'amidon a formé une sorte de liquide visqueux un peu infâme, je ne vous dirai pas à quoi ça m'a fait penser... :-)
- Une fois les pommes de terre bien rincées et égouttées, les sécher un peu avec du sopalin.
- Saler, poivrer, et verser 40g de beurre fondu. Assaisonner avec un peu de noix de muscade râpée, et pourquoi une ou deux épices comme le paprika, le cumin, ou des herbes comme le romarin, la sauge... J'aime bien nature, mais tout est permis !
- Bien mélanger.

DSC_0158

- 10 minutes avant de passer à table : faire revenir une belle noisette de beurre dans une grande poêle anti-adhésive. Ne pas hésiter sur la quantité de beurre, y a que ça pour que ce ne soit plus de vulgaires patates mais une accompagnement digne des dieux de l'Olympe ! :-)
- Prélever des petits tas de pommes de terre avec une cuillère à soupe, les diposer dans la poêle et tasser légèrement. Vous pouvez ainsi former 4 jolis galets.
- Laisser bien dorer sur feu pas trop fort pour ne rien brûler.
- Retourner délicatement avec une spatule. Au départ tout menace de s'écrouler et de ne ressembler à rien, mais laisser faire : tasser à nouveau à la cuillère, et laisser cuire.
- Au bout d'une dizaine de minutes, le paillasson prend forme, devient plus solide et croustillant .

Dresser.
Dévorer.

Et voilà !!!
Mes premiers paillassons fondants et croustillants à la fois...
Je les ai servis pour notre repas du réveillon du 31, avec des petits médaillons de filet de veau sauce Armagnac et girolles, et des flans de haricots verts. Heureusement, vers le milieu du repas, mon nez s'est débouché et j'ai pu sentir ce que je mangeais (rapport à ma bronchite asthmatiforme...).

C'aurait été bête... :-)
MedaillonAssiette
PS: ouais, la photo est nase... Mais l'idée est là ! :-)

Posté par cuisinemetisse à 07:07 - Douce France - Commentaires [28] - Permalien [#]


dimanche 10 janvier 2010

Bouchées feuilletées au bresaola et chèvre frais

boucheesBresaolaOrdi en rade (encore).
Bronchite asthmatiforme.
Perte du goût (= à quoi bon cuisiner ?).
2010 s'annonce rude pour tenir mes bonnes résolutions, je sens qu'elle va me donner du fil à retordre. Mais ça tombe bien, j'adore les défis !!!
Et d'ailleurs, très pratique cette bronchite, depuis 4 semaines que je suis malade, j'ai des abdos en acier grâce à la toux !

Je squatte l'ordi de mon chéri, vise un peu ça 2010, tu vas faire quoi pour m'empêcher de poster mes bouchées apéro du nouvel an ???
Une tempête de neige, plus de courant électrique ??? M'en fiche, j'ai des bougies en stock, une plaque chauffante au gaz et en plus comme ça je resterai au lit avec Doudou.

Hahahaha, WARRIOR !!!!!

Feuilletés au fromage frais et bresaola
Pour 4 à 6 personnes
12 mini-bouchées à la reine en pâte feuilletée - 1/2 bûche de chèvre frais (cendrée) - 2 càs de crème fraîche épaisse - 1 poignée de pignons de pin- quelques feuilles de roquette - 4 tranches de bresaola (ou coppa, ou viande des grisons) - poivre

- Préparer la crème au chèvre: mélanger 20g de chèvre cendré + 1 cuillère à soupe de crème fraîche épaisse + 1 petite larme de lait pour faciliter le touillage + poivre
- Faire griller à sec une poignée de pignons de pin.
- Tapisser le fond des petits feuilletés de feuilles de roquette.
- Couper le bresaola  en lanières d'un ou deux centimètres de large.
- Poser une belle noix de crème au chèvre sur une extrémité de lanière, puis enrouler pour former un cornet.
- Déposer ce cornet dans le feuilleté.
- Finir en donnant un tour de moulin à poivre et en décorant d'une feuille de roquette et de pignons de pins.

boucheesSaumonFeuilletés au saumon fumé

Bouchée toute simple pour utiliser les bouchées à la reine restantes:
12 mini-bouchées à la reine
+ 3 cuillère à soupe de crème fraîche bien épaisse (type Isigny, faut pas hésiter à se faire du bien) - le jus d'1/2citron - 3 tranches de saumon fumé coupé en petites lanières - poivre du moulin ou baies roses écrasées - aneth ciselée.

- Tout mélanger.
- Remplir les mini-bouchées à la reine.

Et voilà !
Rien à faire quasimment, mais c'est si joli !

Bon, attends un peu voir que j'arrête de tousser comme une vieille fumeuse (d'ailleurs je ne fume plus du tout depuis des mois, ahahah, qu'est-ce que tu dis de ça ???)

Je finis de guérir et je vais te montrer de quel bois je me chauffe !!!

Posté par cuisinemetisse à 20:17 - Repas de fêtes - Commentaires [13] - Permalien [#]

samedi 2 janvier 2010

Très bonne année 2010 à tous ! Cocktail champ' à la fraise

champFraiseEh bien ça y est, 2010 est là...

Quand j'étais petite, l'an 2000 c'était déjà toute une histoire, on imaginait des voitures volantes, de la télétransportation, des vêtements en aluminium. Des pistolets lasers, de la télépathie, des plats en cubes à réhydrater... Alors quant à imaginer à quoi ressemblerait 2010 !

Finalement, pas de voitures volantes, mais grâce aux greffes de visages, à l'iPhone et au Tazer on se dit qu'on est bien dans le futur après tout !

Les fêtes sont passées (et je n'en suis pas mécontente !), il ne reste plus qu'à aborder cette nouvelle année du bon pied, avec optimisme et pleins de nouveaux défis et de nouveaux projets. En attendant d'en reparler, je vous souhaite à tous, chers lecteurs et lectrices fidèles, une excellente année 2010 ! Que 2010 soit riche pour vous de rires, d'amour, de baisers. Qu'elle vous garde en bonne santé, pleins d'entrain et d'envie de croquer la vie...

Si je suis l'une de mes bonnes résolutions pour cette année, beaucoup de recettes devraient étrenner cette nouvelle année... Pour commencer, une recette toute simple pour faire la fête, car il ne faut pas attendre le 31 décembre pour que la vie soit une fête !

Moi qui n'aime habituellement pas le champagne, j'ai enfin trouvé la formule pour trinquer sans m'arrêter ! :-) J'ai testé avec du champagne brut, du Vouvray, du Crémant, j'aime tout ! (bonne résolution numéro 1: contacter les AA :-D)
Champagne !!!champFraise2

Cocktail rose: champ' à la fraise

- Au fond d'une flûte ou d'une coupe à champagne, disposer quelques framboises (encore congelées c'est encore mieux : effet glaçon ! :-))
- Verser 1/3 de jus de fraise frais.
- Compléter par du champagne brut bien frais.
- Trinquer.

Avec le foie gras maison, c'était pas mal.

Et un gros bisous tout spécialement à ma famille...
Vous êtes trop loin...
2010, le retour au Caillou ! :-)

Posté par cuisinemetisse à 12:42 - Repas de fêtes - Commentaires [24] - Permalien [#]

mardi 22 décembre 2009

Quelques idées pour les fêtes

Quelques idées pour les fêtes... c'est plutôt de circonstances, non ?
Encore une fois, je me surprends moi-même cette année en n'étant pas du tout en retard. Facile, il a suffit de faire remonter le billet de l'an dernier, et de rajouter les recettes faites en 2009. Fastouche, Patouche la Mouche ! :-D

Amuse-bouches
feuilletesPoivron
Farandoles de petits oeufs cocotte

Bouchées feuilletées aux poivrons et chèvre

Bouchées diverses et blinis maison


Crevettes croustillantes sauce coco/curry

Variations autour d'une mousse de foie gras

Velouté de piquillos au magret séché et roquette

Verrine mousse de foie gras, pommes granny smith et pain d'épices

Entrées
Verrine_avocat_saumons_crevettes

Papillotes de noix de st jacques au lait de coco

Foie gras de canard maison : sans cuisson (3 jours à l'avance)

Noix de saint jacques aux échalottes et sabayon au pineau

Mille-feuille de saumon vanillé, chantilly au citron

Verrine au saumon, crevettes, avocat et pamplemousse

Plats
ecrasee

Canard laqué au vin de noix, purée de chataigne et croustillant de noisettes

Dos de cabillaud à la mangue et confit d'oignons rouges

Lotte au safran

Saumon émulsion vanillée, risotto aux pleurottes, écrevisses et mascarpone

Ecrasée de pommes de terre aux saint jacques et à la truffe

Boeuf en feuilletés, aux cèpes et au foie gras

Médaillon de boeuf aux morilles et sauce marsala

Ravioles au confit de canard / cèpes et au foie gras, sauce crémée aux champignons

Ravioles au topinambour et saint jacques poêlées

Poularde crémée au Riesling et aux chanterelles

Pasta maison !

Desserts

verrines_airelles

Brioche dorée aux fruits exotiques

Choux, chouquettes et petits choux choco-Tonka

Spice'n Toffee cheesecake

Tiramisu à l'amaretto (au verre)

Verrines aux airelles, sirop d'érable et noix de pécan

Posté par cuisinemetisse à 09:07 - Repas de fêtes - Commentaires [12] - Permalien [#]

dimanche 20 décembre 2009

Canard sauté au gingembre - Pour le blog des rédacteurs d'Esprit Métis !!!

canardGingembre2Eh oui, le petit magazine qui fait le lien entre les cultures continue son petit bonhomme de chemin !!!

Au bout de deux ans de publication trimestrielles, au bout d'autant d'escales en Inde avec un curry de poisson, au Maroc avec un zaalouk d'aubergines, au Brésil avec la churrasco, en Espagne avec les tapas in musica, au Japon avec mes bento, au Sénégal et son Tiep boudienn, au Etats-Unis avec un brownie, au Royaume Uni avec le famous fish'n chips, le petit mag tourne une page.
Si les mags papiers ont fait une pause, l'équipe est toujours là, aussi solide si ce n'est encore plus qu'avant !

J'ai laissé ma place de présidence pour celle plus légère et rigolote de co-partner de la Commission Chocolat, aux côtés de notre talentueuse fondatrice, l'enthousiaste, l'imaginative Kellie alias WOnder K (elle finira présidente, je vous le dis !!!), et je continue de bien me marrer, et de me fabriquer de bons souvenirs pour mes vieux jours !

Cette asso a 24 ans de moyenne d'âge, et pour une vieille comme moi, en faire partie c'est mieux qu'un elixir de jouvence !!! :-D

Pour suivre les aventures de notre asso, deux adresses:
- le site:
http://www.espritmetis.com
- le blog des rédacteurs: http://espritmetis.wordpress.com/

Vous avez deviné, ma contribution se fait sous forme de petites recettes (ah vraiment ??? :-D)
Et pour ce mois-ci, une petite chose à manger aux baguettes comme je les aime !

Sauté de canard au gingembre
Une recette qui métisse le canard si typique du Sud-Ouest et les saveurs incontournables de l'Asie, mais avec des ingrédients facilement trouvables dans les supermarchés français.
Pour lire la recette,
ça se passe par-là !

canardGingembre

Des bises à tous, et est-ce qu'on va enfin avoir de la  neige à Bordeaux, ou pas ????  Le verglas, c'est moins rigolo... :-(

Posté par cuisinemetisse à 11:17 - Chine - Commentaires [8] - Permalien [#]

lundi 14 décembre 2009

Les Merveilles vous servent l'apéro : verrine chantilly de foie gras, pomme granny et pain d'épices

SOGJe suis aphone depuis deux jours.
Recette express:
- Prenez un peu froid en sortant sans écharpe dans la nuit froide
- Passez la journée à papoter et glousser malgré une première petite faiblesse de la voix.
- Sortez et dansez du Bollywood en riant à gorge déployée.
Et voilà ! Vous êtes aphone !

Point positif: moins je parle fort, plus mes élèves se taisent ! C'est magique. Ce matin j'ai écrit au tableau "Asseyez-vous, taisez-vous et attendez. Merci les enfants". Un silence quasi-religieux reignait quand j'ai sorti mon filet de voix caverneuse pour leur expliquer mes petits soucis. Et ensuite j'ai pu chuchoter toute la journée, limite si eux aussi ne chuchotaient pas ! :-)
Ce soir, silence, silence, un foulard en soie autour du cou offert par une copine, et... un bon grog !!! Ben quoi ? :-)

Heureusement que je n'ai pas besoin d'ouvrir la bouche pour vous raconter mes dernières aventures.
Vous l'avez peut-être déjà lu chez une de mes compères (Guilleri !), les Merveilles sont à l'honneur dans le Sud Ouest Gourmand de Noël ! Cess nous a accueillies dans sa belle cuisine rouge complètement finie ... ;-)
Il manquait certaines d'entre nous, Anne, Mook, Maïlys... mais on a bien pensé à elles ! Car l'esprit des Merveilles ça reste le partage, sans leadership, sans noyau dur, mais avec beaucoup de gourmandise !

Merveilles

Pour le coup, en terme de gourmandise, vous allez être servis... Tapas de fête au programme !!! Moi, j'adore les tapas (clic), même quand elles ne sont pas de fête ! Découvrez dans ce magazine:
- les rouleaux au saumon de Cess
- les tartelettes aux saint jacques et safran d'Audrey
- les crevettes épicées de Joelle
- les canapés de radis noir au crabe de Bergeou, notre fan de légumes ! ,-)
- et les verrines mousse de foie gras, pommes granny et pain d'épices de votre serviteuse !!!

verrinesVerrines à la chantilly de foie gras, pommes granny smith et pain d'épices
200g de crème liquide entière – 200g de foie gras entier (cuit ou mi-cuit)– 6 tranches de pain d’épices – 1 pomme variété granny smith, non pelée mais vidée – un citron – 10g de beurre

- Dans une casserole, verser la crème liquide et le foie gras coupé en cubes.
- Faire fondre le foie gras dans la crème. Lorsqu'il est bien fondu, mixer au mixeur plongeant pour éliminer les derniers petits morceaux.
- Filter ce mélange avec un chinois à mailles très fine : il ne doit pas rester le moindre petit morceaux, qui risquerait de bloquer le siphon !
- A l'aide d'un entonnoir, verser la crème de foie gras dans le siphon.
- Fermer avec soin le siphon, puis gazer avec deux cartouches, en tenant le siphon tête en bas (cela permet au gaz de bien se répartir dans votre préparation).
- Secouer deux fois énergiquement, puis réserver (pour que la chantilly soit assez ferme, il faut la laisser reposer au moins une petite demi-heure, au frais).
- Couper le pain d'épices en petits cubes.
- Faire fondre un peu de beurre dans une poêle anti-adhésive, puis y faire revenir les cubes de pain d'épices.
- Lorsqu'ils sont bien dorés, réserver sans couvrir pour ne pas qu'ils ramolissent.
- Couper la granny smith en petits cubes également, et citronner afin qu'ils ne noircissent pas.
- Dresser: les cubes de pain d'épices, les cubes de pommes. Réserver les verrines à moitié dressées au frais jusqu'au moment de servir.
- Au moment de servir: bomber de la chantilly de fois gras sur vos cubes de pommes : attention, faites un petit essai au dessus de l'évier avant de vous lancer, pour éviter toute déconvenue irratrapable ! :-)
- Surmonter de quelques fines tranches de pommes coupées en triangles.

Et voilà !

Astuces : 1) si vous n'avez pas de siphon, vous pouvez laisser refroidir la crème de foie gras, puis la battre au batteur. Vous obtiendrez un mélange mousseux, moins ferme qu'une chantilly mais tout de même délicieux sur ces verrines !
2) Si vous n'arrivez pas à faire sortir votre chantilly du siphon, c'est qu'elle est trop froide et trop solide. Il suffit de la tremper quelques minutes dans une casseroles d'eau chaude, puis de secouer vivement. Normalement, le tour est joué !

Bergeou AudreyJo
Radis rouleaux tartelettes
Crevettes  Cess

C'était assez marrant... On a tout mangé, tout testé, et je vous le certifie : pour l'apéro, on est assez au point !!! :-D

Posté par cuisinemetisse à 18:47 - Repas de fêtes - Commentaires [8] - Permalien [#]


Fin »