Related Posts with Thumbnails

Cuisine métisse

Mon blog de cuisine, avec des recettes comme je suis: d'ici, d'ailleurs, ...des deux à la fois

mardi 9 mars 2010

De retour...

TimesSquare3

Fascinante.
Vertigineuse.
Dense, exubérante, vibrante.
Fatigante, clinquante, vivante.
A toute heure du jour et de la nuit.
Incroyablement cosmopolite.
Ultra gourmande.

J'ai tellement d'images en tête.
Difficile de parler de tout ça, de trouver les mots tant il y a eu de sentiments et d'émotions différents.

Florilège de photos (le nom du fichier apparaît si on passe la souris dessus...), en attendant les posts un peu plus détaillés, les visites gourmandes, et quelques recettes, quand même !

Enjoy...
LowerManhattan

LowerManhattanBuildings Metro SchoolBus

YellowCab

BrooklynBridge BirdEllisIsland

BrooklynLager MagnoliaCheesecake

EJsLuncheonette VelvetCupcake  Liberty ManhattanBridge

FlatIron

LowerManhattan2 Welcome2Brooklyn

BenchOnBrooklynBridge BrooklynBridge2
TimesSquare

Et ma préférée... Tellement facile à faire, il suffit de faire la mise au point... A couper le souffle.NYbyNight

Bises à tous et à bientôt !

Autoportrait

Posté par cuisinemetisse à 07:07 - New York City - Commentaires [24] - Permalien [#]

dimanche 10 janvier 2010

Bouchées feuilletées au bresaola et chèvre frais

boucheesBresaolaOrdi en rade (encore).
Bronchite asthmatiforme.
Perte du goût (= à quoi bon cuisiner ?).
2010 s'annonce rude pour tenir mes bonnes résolutions, je sens qu'elle va me donner du fil à retordre. Mais ça tombe bien, j'adore les défis !!!
Et d'ailleurs, très pratique cette bronchite, depuis 4 semaines que je suis malade, j'ai des abdos en acier grâce à la toux !

Je squatte l'ordi de mon chéri, vise un peu ça 2010, tu vas faire quoi pour m'empêcher de poster mes bouchées apéro du nouvel an ???
Une tempête de neige, plus de courant électrique ??? M'en fiche, j'ai des bougies en stock, une plaque chauffante au gaz et en plus comme ça je resterai au lit avec Doudou.

Hahahaha, WARRIOR !!!!!

Feuilletés au fromage frais et bresaola
Pour 4 à 6 personnes
12 mini-bouchées à la reine en pâte feuilletée - 1/2 bûche de chèvre frais (cendrée) - 2 càs de crème fraîche épaisse - 1 poignée de pignons de pin- quelques feuilles de roquette - 4 tranches de bresaola (ou coppa, ou viande des grisons) - poivre

- Préparer la crème au chèvre: mélanger 20g de chèvre cendré + 1 cuillère à soupe de crème fraîche épaisse + 1 petite larme de lait pour faciliter le touillage + poivre
- Faire griller à sec une poignée de pignons de pin.
- Tapisser le fond des petits feuilletés de feuilles de roquette.
- Couper le bresaola  en lanières d'un ou deux centimètres de large.
- Poser une belle noix de crème au chèvre sur une extrémité de lanière, puis enrouler pour former un cornet.
- Déposer ce cornet dans le feuilleté.
- Finir en donnant un tour de moulin à poivre et en décorant d'une feuille de roquette et de pignons de pins.

boucheesSaumonFeuilletés au saumon fumé

Bouchée toute simple pour utiliser les bouchées à la reine restantes:
12 mini-bouchées à la reine
+ 3 cuillère à soupe de crème fraîche bien épaisse (type Isigny, faut pas hésiter à se faire du bien) - le jus d'1/2citron - 3 tranches de saumon fumé coupé en petites lanières - poivre du moulin ou baies roses écrasées - aneth ciselée.

- Tout mélanger.
- Remplir les mini-bouchées à la reine.

Et voilà !
Rien à faire quasimment, mais c'est si joli !

Bon, attends un peu voir que j'arrête de tousser comme une vieille fumeuse (d'ailleurs je ne fume plus du tout depuis des mois, ahahah, qu'est-ce que tu dis de ça ???)

Je finis de guérir et je vais te montrer de quel bois je me chauffe !!!

Posté par cuisinemetisse à 20:17 - Repas de fêtes - Commentaires [14] - Permalien [#]

mardi 22 décembre 2009

Quelques idées pour les fêtes

Quelques idées pour les fêtes... c'est plutôt de circonstances, non ?
Encore une fois, je me surprends moi-même cette année en n'étant pas du tout en retard. Facile, il a suffit de faire remonter le billet de l'an dernier, et de rajouter les recettes faites en 2009. Fastouche, Patouche la Mouche ! :-D

Amuse-bouches
feuilletesPoivron
Farandoles de petits oeufs cocotte

Bouchées feuilletées aux poivrons et chèvre

Bouchées diverses et blinis maison


Crevettes croustillantes sauce coco/curry

Variations autour d'une mousse de foie gras

Velouté de piquillos au magret séché et roquette

Verrine mousse de foie gras, pommes granny smith et pain d'épices

Entrées
Verrine_avocat_saumons_crevettes

Papillotes de noix de st jacques au lait de coco

Foie gras de canard maison : sans cuisson (3 jours à l'avance)

Noix de saint jacques aux échalottes et sabayon au pineau

Mille-feuille de saumon vanillé, chantilly au citron

Verrine au saumon, crevettes, avocat et pamplemousse

Plats
ecrasee

Canard laqué au vin de noix, purée de chataigne et croustillant de noisettes

Dos de cabillaud à la mangue et confit d'oignons rouges

Lotte au safran

Saumon émulsion vanillée, risotto aux pleurottes, écrevisses et mascarpone

Ecrasée de pommes de terre aux saint jacques et à la truffe

Boeuf en feuilletés, aux cèpes et au foie gras

Médaillon de boeuf aux morilles et sauce marsala

Ravioles au confit de canard / cèpes et au foie gras, sauce crémée aux champignons

Ravioles au topinambour et saint jacques poêlées

Poularde crémée au Riesling et aux chanterelles

Pasta maison !

Desserts

verrines_airelles

Brioche dorée aux fruits exotiques

Choux, chouquettes et petits choux choco-Tonka

Spice'n Toffee cheesecake

Tiramisu à l'amaretto (au verre)

Verrines aux airelles, sirop d'érable et noix de pécan

Posté par cuisinemetisse à 09:07 - Repas de fêtes - Commentaires [12] - Permalien [#]

lundi 30 novembre 2009

A recipe for my Doudou n°1 - Tarte poireaux, thon et ricotta

QuichePoireauThon2Doudou s'est mis à la cuisine !!!
Sans blague !

Perte de moral dû au manque de luminosité, manque de temps, je délaisse un peu mes fourneaux. En plus cuisiner, à quoi bon ? La lumière est tellement moche que les photos sont immondes...
Les soirées pâtes devaient commencer à lui peser... Il a remonté ses manches, et s'est mis derrière les fourneaux !
Je vous laisse deviner où il a cherché sa recette ?
Ouaip, en plein dans le mille, dans le blog de votre serviteuse bien entendu...

Il a choisi THE recette, celle du famous poulet au coco (clic !). Et bien laissez-moi vous dire qu'il le réussit presque mieux que moi, ce chameau !! Bon, faut dire qu'il utilise quand même la "cocotte qui sait presque faire le poulet au coco toute seule", mais quand même ! A quoi je lui sers, moi, après ??

Enfin bon, une grande satisfaction tout de même, mon blog remplit sa fonction pédagogique... et comme je suis quand même prof avant tout... je suis HEU-REU-SE !!

J'ai donc décidé d'inaugurer une nouvelle mention qui figurera sur mes recettes, celle des recettes estampillées "testées par Doudou", autrement dit "Doudou's Recipes". Et pour lui fournir de la matière, il y aura aussi les "A recipe for my Doudou", garanties tip-top trop faciles, rapides ET délicieuses ! Plus aucune excuse pour mettre les pieds sous la table les soirs de semaine où tout le monde est crevé en beuglant "Homme avoir faiiiim, qu'est-ce qu'on mange  femme ???"

Que voulez-vous, c'est ça l'amour... Hein Doudou, que t'es content ???
:oD

A recipe for my Doudou: Tarte à la ricotta, poireau et thon

une pâte feuilletée pur beurre ronde - 2 blancs de poireaux émincé en rondelles fines - une boîte de 150g de thon (acheté en biocoop, thon pêché à la ligne !) - 1 pot de ricotta de 250g - 10 cl de crème liquide - 3 oeufs + 1 blanc d'oeuf - 1 cuillère à soupe de curry - 1 cuillère à soupe de moutarde - 2 belles poignées de fromage râpé

- Foncer un moule à manquer avec la pâte feuilletée. Piquer le fond à la fourchette. Badigeonner le fond de tarte du blanc d'oeuf supplémentaire, cela évitera à la pâte de s'imbiber d'eau pendant la cuisson.
- Dans une poêle, faire fondre une belle tranche de beurre. Y faire revenir les poireaux en rondelles jusqu'à ce qu'ils deviennent légèrement dorés.
- Dans un saladier, mélanger la ricotta, la crème liquide, les 3 oeufs.
- Ajouter les miettes de thon bien égouttées et émiettées, les rouelles de poireaux.
- Assaisonner avec le curry, la moutarde, sel et poivre (pas trop de sel à cause du thon !).
- Bien mélanger.
- Verser cet appareil sur le fond de tarte, parsemer le fromage râpé par dessus.
- Mettre à cuire à 180° pendant 30 minutes. Surveiller la cuisson : si le dessus dore trop, couvrir la tarte d'une feuille d'aluminium.

Et voilà !

C'est pas difficile de se régaler...
Je vous conseille fortement de laisser votre ordi allumé, pile sur cette recette. Y aura bien quelqu'un qui passera par-là et qui se lancera pour relayer un peu la cuisinière de rêve que vous êtes !

PS: ceux qui connaissent Doudou savent qu'il ne se permettrait jamais de beugler de façon aussi macho... Et ceux qui me connaissent savent que s'il osait, il se prendrait le plat dans les narines... :-)

Posté par cuisinemetisse à 07:07 - Commentaires [20] - Permalien [#]

vendredi 30 octobre 2009

Ateliers cuisine aux Passions Créatives de Conforexpo : qui veut gagner une place ?

affiche2Pour la quatrième année consécutive, les Passions Créatives de Conforexpo proposent de nombreux ateliers de cuisine. Cette année encore, les Merveilles seront là toute une journée pour animer quelques ateliers...


Programme du vendredi 13 novembre (oui, oui, vendredi 13 !!! :-))?

10h30 - 11h30: Mercotte (La Cuisine de Mercotte) proposera un de ses fameux ateliers macarons
11h45 - 12h45: Anne  (Papilles et Pupilles) : Verrine de confit de canard, purée mousseuse aux châtaignes et cookies aux flocons d'avoine et pépites de chocolat pour un cadeau gourmand
13h - 14h: Bergeou (Chez BergeouCuisine bio : les légumes autrement ! 
14h15 - 15h15: Cess (Torchons & Serviettes)  Menu agrumes: Blinis au chutney de pamplemousse et truite fumée, linguine citron vert et roquette et  gâteau au chocolat et à l'orange
15h30 - 16h30: Joëlle (Auntie Jo Funny Little Kitchen)  Cuisinez au micro-ondes

16h45 - 17h45: Mook (FrenchBento): Idées, trucs et astuces pour remplir vos bento
18h - 19h: Véronique (Cuisine Métisse)
Ben, c'est moi, quoi ! :-) Au programme, petites bouchées d'Asie, pour l'apéro ou pour mon bento.
19h15 - 20h15: Audrey (Ma P’tite CuisineCroques et tartines

20h30 - 21h30: Agnes de La Cuisine de la Querancia  Cuisine du Sud Ouest

Les inscriptions à ces aleliers peuvent se faire en ligne (ici, clic !), elles coûtent 5 euros par atelier (ce qui, franchement, vaut largement le fait de cuisiner avec des filles aussi sympa que nous et surtout de se régaler avec nos cuisines de déesses !!! lol)

affiche1Plus de détails sur mes bouchées d'Asie ? Petites bouchées parfaites à servir en apéro, ou pour remplir un petit bento !Bouchées croustillantes aux crevettes, bouchées vapeur sauce teriyaki, bouchées fraîches aux herbes thaïs...  Ca vous tente ?

J'ai une place à offrir à la première (ou au premier !) qui demande ! :-)

Posté par cuisinemetisse à 18:47 - Commentaires [8] - Permalien [#]


jeudi 29 octobre 2009

Nouvelle formule déjeuner au St James : le 5.5

Nouvelle formule déjeuner au Saint James (clic) !
Excuse en or pour retourner passer une heure de pure extase. Bon pour mon ventre, bon pour mon moral !

Bon, je ne suis pas encore de ceux qui dépenseront 125 euros par personne pour le déjeuner. Mais avec cette formule à 45 euros tout compris (repas complet, coupe de sauterne pour l'apéro, eau minérale, un verre de (bon !) vin à chaque plat, café), le gastro se démocratise !
Il FALLAIT que je teste...
Notre dernier repas là-bas avait trop un goût de reviens-y.

Déjeuner au Saint James, septembre 2009
Formule déjeuner - le 5.5

miseBouche
Mises en bouches :
- petit sablé surmonté d'une moule de bouchot (notre bouchée préférée ! un vrai régal)
- petit cube de gelée de lait et ail confit
- petit maki croustillant (la feuille d'algue croustille quand on la pose sur la langue... Pas achetée en paquet de 100 à Eurasie, ça ! :-))
- rondelles de courgette avec je ne sais plus quoi dessus,  genre petit tartare de samon ou quelque chose du genre :-)
Un ensemble frais, léger, qui donne vraiment envie de voir la suite arriver !

raviole raviole2
L'entrée : Raviole à la purée de panais, camarones et moules de bouchot, réduction de jus de coquillages.
Un vrai bonheur que cette entrée ! Le panais est ultra-fondant, crémeux. Les camarones, ces grosses crevettes (qui à mon sens mériteraient d'être simplement appelées des crevettes !), ainsi que les moules sont délicieuses, bien charnues. La sauce, réhaussée d'une fine ciboulette, est bien beurrée, parfaite.
Un régal, aussi bien pour moi que pour Doudou !
On a raclé le fond de l'assiette avec la pelle à sauce, et même un peu saucé... (le pain aux olives est trop bon, ce serait un crime de ne pas l'utiliser !!!) :-)

cabillaud
Mon plat : Dos de cabillaud et ses légumes snackés.
Un plat de poisson simple, sans prétention. Le cabillaud n'est pas le poisson le plus fin qu'on puisse trouver, mais sa cuisson est parfaite, il est encore juste assez rosé.
Je ne sais plus comment est la sauce, mais il va sans dire qu'elle est très bonne...
Les légumes sont un vrai délice, avec un assemblage assez original pour moi : des radis (que je n'ai pas l'habitude de manger chauds !), des tagliatelles de courges, des lamelles de courgettes encore à peine croquantes, et surtout, surprise des surprises : des morceaux de gingembre mariné cachés au coeur des légumes !
Une excellente idée, qui fait ressortir le poisson.
Miam.

canette
Plat de Doudou : Canette façon grand-mère
Canette laquée avec une sauce au vin, servie avec des pommes de terre grenailles et des cèpes de bordeaux. Quelques lardons pour un petit goût fumé.
Assez classique, mais fondant, goûteux, réussi !!

figue figue2
Le dessert : la figue.
Tellement beau que je croque dedans en oubliant de prendre d'abord une photo ! C'est la deuxième fois que ça m'arrive au cours du même repas (les ravioles n'ont pas été prises en plan large, il y a une bonne raison !). Cela vous prouve à quel point les plats sont appétissants, j'en oublie les réflexes de base ! :-)
Délicieux, délicieux, délicieux !
Un sablé au speculoos, de merveilleuses petites figues, une crème au citron tartinée sur le sablé, un sorbet au porto et une réduction de porto, bien sucrée et sirupeuse.
L'ensemble ??? ARGH, j'en veux plus !!!
C'est si bon que je regrette d'être en public, j'aurais bien passé mon doigt sur la réduction de porto et les traces de glace qui refusent d'entrer dans ma cuillère... :-)

Mignardises
La farandole de mignardises, pour accompagner le café :
Encore une fois, choix presqu'impossible à faire sur l'immense plateau qu'on nous offre... Finalement, ce sera :
- une crème vanillée avec des petites billes de chocolat croustillantes
- un jus mangue/carottes/gingembre
- une compotée d'abricot vanillée
- deux morceaux de guimauve (mangue et coco)
- un caramel au beurre salé.

Re-Miam.

Toujours le même service au petits oignons. Toujours des produits de saison, de région. Toujours la petite touche d'originalité, qui n'en fait pas trop mais qui est pile poil là où on ne l'attend pas.
Toujours la même adresse.

LE SAINT-JAMES
3 place Camille Hostein - 33270 BOULIAC
Tel. : +33 (0)5 57 97 06 00

Posté par cuisinemetisse à 18:37 - Adresses gourmandes - Commentaires [8] - Permalien [#]

vendredi 18 septembre 2009

Atelier bento - 2ème salon de la Culture et des Arts japonais

atelierHourtin

Samedi et dimanche 20 septembre aura lieu à Hourtin le Salon de la Culture et des Arts japonais.

Audrey m'a proposé d'animer avec elle un atelier autour du bento, et j'ai accepté car les bento, j'adore ça !!! :-)

De 10h à 19h, nous vous proposerons donc un atelier continu, avec au programme confection de yakitori, d'onigiri, de maki de toutes sortes... et décoration de bento !

Allez les Bordelais, Hourtin ce n'est pas si loin ! Un petit tour dans le Médoc qui vous emmènera jusqu'au Japon, ça vaut le coup, non ?


En plus de l'atelier bento, de nombreuses activités seront proposées ou présentées : arts martiaux, forge de lames, concours de jeux vidéos, mangas...

OK, je vous préviens un peu au denrier moment, mais regardez un peu ce qu'on fera !!!

makitricolore makirainbow
Le tricolore maki, et le rainbow maki !!!  (je m'éclate toujours autant !):-)

J'en profite pour vous annoncer l'ouverture du petit frère de Cuisine Métisse : "Cuisine Métisse version Bento" !
Eh oui, un endroit où je pourrai m'enthousiasmer sur les derniers piques pandas trouvés sur ebay, ou sur la magnificience de makis en formes de coeur, ou sur le noeud papillon en cheddar de ma dernière oeuvre d'art mangeable !! :oD

Avouez que ça ne passionne pas tout le monde, non plus... ;-)

Fanas de bento, c'est donc par là-bas que ça se passera !

Cuisine Métisse... version Bento (clic !)

BanniereBENTO

Posté par cuisinemetisse à 18:17 - Commentaires [9] - Permalien [#]

jeudi 17 septembre 2009

Confiture de mûres de mon jardin

confitures3Allez, encore quelques rayons, s'il te plaît petit soleil !
J'ai encore des tomates et des mûres qui ne demandent qu'à rougir !

A part ça, dis-donc, les mûres, ça se mérite... J'ai les bras et les mollets couverts d'égratignures grâce à ces petites merveilles. A croire que la nature, tel un dragon cherchant à empêcher le preux chevalier de réveiller sa Belle dormant au bois, a fait exprès de les encercler de ronces  pour tester la gourmandise des amateurs de cueillette.
Laissez-moi vous dire qu'elle n'en a pas fait assez pour me décourager !

J'imagine déjà quel bonheur m'apportera cette confiture éclatante, étalée de toute son écarlate brillance sur mes tartines, pied de nez magistral au froid obscur et matinal de l'hiver qui arrive au galop !

Confiture de mûres de mon jardin

Pour un pot de confiture (eh oui, cueillette de jardin, alors petites quantités en plusieurs fois ! :-)) : 200g de mûres - 120g de sucre - 1/2 gousse de vanille

- Nettoyer les mûres : les petits fruits rouges ne se lavent pas normalement, frottez-les délicatement avec un torchon propre ou du sopalin. Ôter les petits pédoncules.
- Mélanger les fruits, le sucre et les graines de vanille, et laisser mariner un quart d'heure.
- Dans une casserole anti-adhésive, faire fondre les fruits mélangés au sucre. Lorsque le sucre s'est liquéfié, laisser cuire une dizaine de minutes en remuant.
confitures2- Eteindre le feu et remplir directement le pot bien propre (attention c'est chaud !). J'ébouillante mes pots pour bien me débarasser des bactéries ennemies de la conserve.
- Si vous consommez vos confitures dans les mois qui viennent : fermer le pot, le retourner et laisser refroidir tête en bas.
- Si vous souhaitez les conserver plus longtemps : plonger le pot dans une cocotte d'eau bouillante et l'y laisser 30 minutes.
- Sortir le pot et laisser refroidir avant de ranger à l'abri de la lumière.

Et voilà !

Pour ces confitures je n'utilise que 60g de sucre par 100g de fruits (les recettes "traditionnelles" comptent plutôt des quantités égales). Avec 60g, les confitures sont stables et se conservent bien, et on profite mieux du goût du fruit.

Petits trucs :
* Le temps de cuisson est très court, c'est vraiment fait exprès. Ne le prolongez pas trop, lorsque le fruit cuit trop il fond et il ne vous restera plus que des graines prises dans une pâte dure et collante (erreur commise l'an dernier, qui m'a bien servi de leçon ! :-))
* Pour ne pas passer trop de temps à préparer ces confitures, on peut aussi congeler les fruits au fur et à mesure de la cueillette et passer aux fourneaux lorsqu'on a tout ramassé !

Hummm... plus qu'à attendre le grand froid pour ouvrir un pot et tremper son doigt dedans en rêvant de l'été.
J'ai hâte à cet hiver ! :-)

confiture2

Posté par cuisinemetisse à 19:17 - Commentaires [12] - Permalien [#]

lundi 7 septembre 2009

Déjeuner au St James, Bouliac - 2 juillet 2009

Petit souvenir d'avant les vacances...
Contrairement à ce qu'on pourrait commencer à croire, je ne passe pas ma vie dans les restaurants  gastronomiques. Mais quand mon homme me propose un déjeuner en tête à tête vite fait, je ne peux pas dire non. Ce n'est pas si souvent qu'on se retrouve tous les deux sans les boulets nos enfants tant aimés.
Et quand en plus le "vite fait" est suivi de "chez Michel Portos", et que le prix du menu est vraiment abordable... ce serait un crime commis contre la gourmandise que de refuser !

J'avais eu l'occasion de cuisiner avec Michel Portos et de goûter à ses réalisations lors de l'atelier au Quai des Saveurs, mais alors là... je suis restée muette d'extase pendant quelques temps après ! :-)

Déjeuner au St James, Bouliac
Menu "Vite fait, bien fait"
et je dirais même "vite fait, parfaitement fait"

MiseBouche
Mises en bouche
Radis au pesto, gelée de tomates et filet de poisson (anchois ? sardines ? maquereau ?), sablé à la tomate, moutarde et fromage frais (de brebis ?). Frais, agréables, avec un petit coup de coeur pour les sablés à la moutarde et au fromage !

caviar
Pré-entrée (même si on n'a pas pris d'entrée !)
Caviar d'aubergines, avec une concassée de bulots, une sauce marocaine qui avait vraiment un goût de couscous et quelques brins de coriandre fraîche. Un régal, parfait pour se mettre en appétit avant le plat. Des saveurs du Maghreb délicieuses et surprenantes...

daurade
Mon plat : daurade poêlée aux petits légumes de saison.
Simple mais absolument parfait ! Un poisson tendre, mais alors tendre ! Des petits légumes tout juste croquants, laqués dans une sauce délicieuse. Des pois gourmands, des petites carottes et à mon grand plaisir deux belles gousses d'ail confites en chemise. Une surprise : les avocats poêlés, que je n'avais jamais goûtés chauds. Plutôt sympa !
Dans l'ensemble, un vrai ré-gal !!!

agneau
Plat de l'homme: filet d'agneau, tian de courgettes.
Pas très original, encore une fois j'ai pris le poisson et l'homme l'agneau ! Décidément c'est une habitude chez nous... L'agneau était époustouflant, à ce stade le mot "tendre" ne suffit plus... Du beurre ! Dans le tian de courgettes, quelques petits légumes en brunoise. Nico ne se rappelle plus de ce qu'étaient les deux petites choses marron sur le côté (rognons ? petits légumes étranges ?)
Côté déco, rien à dire, je pense pouvoir en faire autant. (hahaha)

abricotsSorbetRhubarbe
Pré-dessert : compotée d'abricot légèrement acidulée, sorbet rhubarbe frais à souhait, chantilly (je ne sais plus à quoi !) et petit sablé croustillant légèrement salé.
Là aussi, bon coup de coeur pour ce pré-dessert. Un délice, des saveurs et des textures qui m'ont ravie ! Fondant, croustillant, mousseux... Sucré, acide, salé... J'aurais bien pris la même en version "gros dessert", moi ! :-)

CailleBrebis
Dessert du jour : caillé de brebis (caché sous le basilic), coulis de basilic, fraises émincées et sorbet citron.
Trois mots : fraîcheur, fraîcheur et encore fraîcheur !!
Vu les températures caniculaires pendant la semaine de notre déjeuner, c'était plus que bienvenu !
J'ai regretté les petits morceaux de basilic dans le coulis qui se coinçaient dans les dents... Serais-je en train de devenir trop exigeante ?? :-)

Mignardises
Mignardises servies avec le café : un plateau hallucinant arrive à notre table.
Des verrines, des biscuits, des fruits... On perd la tête tant le choix est impressionnant ! Malgré le "vite fait", nous sommes repus et restons raisonnables : notre choix (commun, on est vraiment faits l'un pour l'autre y a pas à dire !!) des billes de melon en infusion de gingembre glacée, et un petit cannelé tout classique.

Et voilà !

Un repas excellent, le restaurant gastronomique que nous avons le plus aimé, avec le Vieux Logis (qui reste notre préféré). Un menu plus que raisonnable puisqu'il ne coûte que 34 euros par personne, pour un repas absolument fantastique !
Le lieu ne gâche rien, avec une vue panoramique sur Bordeaux, des vignes et une piscine superbes !

Le St James  (site ici, clic !)
3 place Camille Hostein - 33270 BOULIAC
05 57 97 06 00

Menu "Vite fait, bien fait" à 34 euros (au déjeuner uniquement)
Mise en bouche + entrée + plat + café
ou
Mise en bouche + plat + dessert + café

exterieur vignes


Posté par cuisinemetisse à 18:07 - Adresses gourmandes - Commentaires [11] - Permalien [#]

jeudi 18 juin 2009

Déjeuner au Chapon Fin, Bdx - 3 juin 2009

ChaponFinC'était il y a neuf ans...
Nous venions juste de nous installer à Bordeaux, et nous nous promenions avec notre fille (unique à l'époque), à la découverte de cette grande ville qui allait devenir la nôtre. Le triangle des Grands Hommes nous laissait pantois : que de boutiques chics, de gens trop bien habillés, d'odeurs capiteuses !
J'étais encore étudiante, lui commençait tout juste avec un salaire à peine équivalent au SMIC. C'était un monde à 1000 lieues du nôtre.

Nous nous étions arrêtés devant le Chapon Fin, et les prix sur la carte m'avaient laissée muette. Il m'avait dit "Un jour, tu verras, je gagnerai des sous pour toi ma douce et je t'inviterai ici."
J'avais répondu : "Pff... je n'ai pas besoin que tu dépenses autant d'argent pour un repas... "
Mais ça m'aurait bien plû tout de même... pour essayer.

Il s'en est rappelé.
C'est avec une grande nostalgie pour le bon vieux temps et pour toutes ces années passées ensemble que nous avons trinqué...

Ainsi donc, le Chapon Fin...
Pas une grande surprise, c'est un des plus célèbres gastronomiques de Bordeaux, et il mérite bien sa réputation !

Avec des prix assez abordables... enfin tout est relatif ! Mais le menu déjeuner à 36 euros me paraît vraiment raisonnable quand on voit le contenu des assiettes.
Un moment très agréable, pour se chouchouter un peu... Allez je vous raconte...

ChaponFinShiitake
Première mise en bouche : velouté de shitaaké, tomate cerise caramélisée avec des petits éclats de sel.
La tomate était très bonne, avec cette petite touche salée et croquante, mais le velouté était un régal. Bien relevé, presque piquant (piment d'Espelette parsemé dessus ?), une entrée en matière savoureuse...

ChaponFinPanais
Deuxième mise en bouche: velouté de panais au ris de veau pané.
(encore un peu et c'était du panais pané ! hahaha)
Je ne suis pas fan de ris de veau, un peu caoutchouteux à mon goût (rappelez-vous des croquettes de pied de porc de Vincent Arnould !). Le morceau de viande était un peu trop gros, bref j'aurais préféré sans ! Rien que le velouté pour madame, s'il vous plaît... :-)

ChaponFinDubarry
Crème Dubarry glacée, concassée de coquillages et échalottes confites.
L'appelation "Dubarry", pour ceux qui ne connaissent pas, désigne les veloutés de chou-fleur. Crème de chou-fleur froide, donc, légère (enfin, crémeuse, quand même, hein !) et délicieuse. Les petites échalottes relevaient le tout et les coquillages donnaient une petite consistance sympa à l'ensemble. Moi j'adore le chou-fleur, j'ai trouvé que c'était un régal !

ChaponFinRougets
Rougets juste saisis, crémeux d'anguille fumée et radis noir mariné.
A l'unanimité, le plat que nous avons préféré ! Les rougets étaient juste revenus comme il faut, parfaitement cuits (donc pas trop). Ils étaient posés sur un petit sablé croustillant, et l'ensemble des textures était parfait ! Poisson fondant, chantilly d'anguille vaporeuse, sablé croustillant, radis encore croquant ...
Et les goûts étaient divins.
Coup de coeur !
Sur le bord de l'assiette, en déco : des petites miettes de jambon sec grillé. Joli, mais pas top sous la dent (trop dur... papi j'ai laissé mon dentier dans ton verre ou bien ??? :-D)

ChaponFinBar
Mille-feuille de bar, compotée d'échalottes et coquillages, beurre blanc au combava.
En fait il faudrait remettre l'intitulé en ordre, c'est tout le bazar ! C'est donc la compotée et les coquillages qui étaient en mille-feuille, le bar était simplement saisi (après avoir été trempé dans quoi ?), et savament empalé avec une feuille de laurier et du romarin (c'est un sarcasme, je pratique aussi bien le planter d'herbes ! :-)).
Un petit plat très savoureux, généreux, la chair du bar était fondante et parfaite. Je n'ai pas exactement trouvé les coquillages dans le feuilleté, malgré cela il était très bon !
Le beurre blanc de combava : une très bonne idée, mais il en manquait à mon goût... Quand la sauce est bonne, autant en mettre des louches ! Je comprends le souci de l'esthétique, dans ce cas je n'aurais pas dit non à un petit pot de sauce à côté. En plus qu'il y avait du bon pain pour saucer (hahaha, c'est officiel, on est des dinosaures bouseux).
Et enfin, pour le combava: j'en consomme trop je crois, j'en aurais mis plus. Mais le goût subtil était bien là, léger et frais.

ChapoFinAgneau
Epaule d'agneau confite à la sauge et au citron, polenta crémeuse aux olives noires.
Sachant que l'un a pris le poisson et l'autre la viande, qui est qui ?
Eh oui, classique, poisson pour madame, viande pour monsieur... Ce qui ne m'empêche pas de piocher ! :-) 
La viande: confite comme promis, donc moelleuse à souhait. La sauge: cachée à l'intérieur, elle parfume merveilleusement la viande, comme une surprise dont on aurait oublié qu'elle nous attendait. La polenta: aux olives, méridionale. Un plat sans surprise, mais très bien réussi, qui atteint son but ! On se régale.

ChaponFinFraises
Pré-dessert: mousse de chocolat blanc, fraises et tuiles roses.
Une petite douceur servie à Nico pendant que moi je me régale avec le plateau de fromage. Apparemment la politique de la maison c'est qu'un convive ne mange pas si l'autre n'a rien ! On apprécie à sa juste valeur...

ChaponFinSoupeFruits
Soupe de fruits exotiques: banane, goyave et fruit de la passion.
Très frais, parfait avant de passer aux choses plus sérieuses. La banane est plus présente, limite écrasante, normal... mais les deux autres restent en fin de bouchée, légèrement acidulée.

ChaponFinMillefeuille
Mille-feuille vanille, crème glacée à l'Amaretto.
Un classique, rehaussé par la crème glacée.
Rien à dire... 

ChaponFinSemiPris
Fondant semi-pris au sésame, poire croquante au jus d'agrumes safrané.
Là encore, une belle découverte gustative. La première cuillère me laisse songeuse. Le sésame est assez fort, souligné par un biscuit au chocolat. Une petite tuile craquante au sésame renforce son goût, déjà corsé. Et puis je croque une poire, acidulée avec la gelée d'agrumes. Une saveur inhabituelle, avec un goût de reviens-y. J'y reviens donc. Plus je mange, plus j'ai envie d'en manger !
Le top : la quenelle de glace aux agrumes et safran, un ravissement, qui parfait le tout !
Bref, un dessert comme je les aime, moi qui ne suis pas très dessert: innovant, qui a le pouvoir magique de se révéler encore meilleur au fil de la dégustation !
Ils sont forts, hein, quand même, ces grands-chefs... :-)

ChaponFinCafe
Je suis la seule à prendre un café, mais les mignardises arrivent tout de même pour deux...
On n'en peut plus, on en laissera un peu dans l'assiette, mais on a quand même craqué pour les petits moelleux aux noix de Pécan, les petits palmiers sucrés, et un mini-far au pruneaux (une moitié chacun, c'est dire si on n'avait plus faim !)
Las, chocolat blanc, quelle que soit la surprise en ton flanc, nous ne la découvrirons jamais !
Gavés comme des oies du Sud Ouest nous sommes (mais des oies de luxe...)

Bref, un excellent moment. Les serveurs sont au petit soin, souriants. Petit détail qui fait la grande maison : un convive ne reste pas sans rien si l'autre a quelque chose a mangé. Ainsi, mon menu "Saveurs" était plus fourni que le menu déjeuner de Nico, mais je crois bien qu'il a eu droit à des mises en bouches ou pré-desserts supplémentaire pour m'accompagner.

Une adresse à garder, pour les grandes occasions ! Moi j'y retournerai !

Le chapon fin (voir le site)
5 rue Montesquieu
33000 Bdx
05  56  79  10 10

Menu déjeuner : 36 euros
Menu saveurs: 60 euros
Menu dégustation : 90 euros.

Posté par cuisinemetisse à 19:47 - Adresses gourmandes - Commentaires [17] - Permalien [#]


Fin »