Related Posts with Thumbnails

Cuisine métisse

Mon blog de cuisine, avec des recettes comme je suis: d'ici, d'ailleurs, ...des deux à la fois

dimanche 11 juin 2006

Pavés de thon à la crème de coco vanillée

Pav__de_thon_vanille_cocoriandre_1Le mois de juin...

Quel bonheur dans les cours de récré, quand arrive ce mois de juin plein de soleil et de promesses! Les petites filles sortent leurs jupes à volants, les garçons parlent de football (c'est à dire encore plus que d'habitude...), et tous prennent un joli teint de petits biscuits bien dorés.

Jeudi dernier, concert de fin d'année. Toute la journée est consacrée à la grande générale, dans la salle de spectacle, avec musiciens, lumières des projecteurs et costumes. Autant vous dire que pour les 200 élèves de l'école, c'est un grand jour! Et l'excitation commence dès l'entrée dans la cour:
"Maîtresse, c'est aujourd'hui le concert, tu t'en rappelles?
-Maîtresse, c'est quand qu'on prend le bus?
- Maîtresse, j'ai oublié de prendre mon T.Shirt marron pour faire le chameau!
- Maîtresse, et si j'ai envie de faire pipi sur la scène?
- Dites-donc les enfants, on commence par dire bonjour le matin!
-BAANNNJOUOUR MAÎAÎTREEEEESSE!"
J'adore mon job...
Après m'être débattue une bonne demi-heure avec ma meute déchaînée, j'arrive à instaurer un calme relatif, à les mettre en rang par deux et à les compter. Par je ne sais quel miracle, on est complet, et on monte dans le bus à l'heure. Piouf!
Une demi-heure plus tard et beaucoup  d'émotions après ("Lucas, ne touche pas à ce cendrier, c'est sale et..."Maîtresse, y a Antoine qui dit qu'il va vomir..."Mais non Antoine, calme-toi et respire bien, on arrive bient... "Maîtresse, aïe aïe aïe! j'ai le doigt coincé dans le cendrier!!" etc...), on arrive dans la salle de spectacle et enfin!, voilà quelque chose qui leur coupe le sifflet: les projecteurs!
Lumières rouges, bleues, vertes, changeantes et au milieu: EUX! Les Stars! Ils ont tous le nez en l'air, la bouche ouverte, et découvrent l'endroit qui bientôt, sera le théâtre de leur gloire. Très (trop)vite, ils retrouvent néammoins l'usage de la parole.
"Et t'as vu tous les fauteuils? Y en a au moins 10 000! (en fait, 700, note de la maîtresse).
-Et t'as vu, y a des micros comme dans la Star Academy...
- Ouais et si ça se trouve après on fera un CD comme les Choristes...
- Ma mère elle voudra pas que je parte en tournée dans la France, déjà elle veut pas que j'aille dormir chez Geoffrey..."
Les répétitions se déroulent tant bien que mal, les enfants, entre deux baillements et trois nez en l'air pour voir les lumières, arrivent à chanter à peu près toutes les chansons. Cette fois c'est sûr, ils sont prêts pour le grand soir...

Enfin: l'heure est arrivée. Effervescence:  les petits chanteurs courent dans tous les sens, sauf les filles qui se sont faites belles et qui ne veulent pas que leur rose à lèvre se mette à couler; les parents fièvreux, caméra au poing, cherchent la maîtresse de leur bambin des yeux.
Deuxième petit miracle de la journée: à 21h, tout le monde est là, on peut prendre place sur scène (en première partie les petits, CP/CE1, puis en deuxième partie les grands, CE2/CM). En tant que petite débutante, j'ai la chance d'avoir la classe dont personne ne voulait: le CE1/CE2, qui me vaut de courir d'un groupe d'enfants à l'autre toute la soirée.
"Ahh! maîtresse, mais t'étais où?"
Certains doivent croire que je me tapais des cocktails au bar d'en face, mais je n'ai pas le temps de les détromper, le rideau s'ouvre!!!
Et là s'opère la magie des enfants: eux qui étaient indisciplinés, remuants, inattentifs, qui chantaient souvent faux ou à tue-tête pour faire rire les copains lors des nombreuses répétitions, sont soudain transformés en vrais petits chanteurs à la croix de bois, mais en mieux car je sais quelles canailles se cachent sous leur coiffure bien lissée par maman. Des coulisses, je les surveille telle une mère poule. Ils sont si fiers d'eux, leurs sourires et leurs voix d'enfants me mettent la larme à l'oeil.
C'est la fin de l'année, les vacances arrivent, et quelque part cela me rend triste. Lorsque les appplaudissements retentissent et qu'ils lèvent tous leurs petits bras maigres au ciel en criant "Ouaiaiais!", la maîtresse est en larmes.

Le lendemain, après toutes ces émotions, j'ai franchement la flemme de me mettre aux fourneaux, alors j'opte pour une recette toute simple, goupillée au dernier moment en fouillant dans mes placards.

Pav__de_thon_vanille_cocoriandre_2
Pavés de thon à la crème de coco vanillée et coriandre qui rappellent à la maîtresse que quand même, les vacances c'est beaucoup mieux!

-Faire mariner les pavés de thon dans le jus de deux citrons verts, sel, poivre, coriandre fraîche ciselée, 1 càs d'huile de tournesol.
- Faire griller les pavés (c'est encore mieux sur un grill qui "fait les marques comme au restaurant!" mais ça doit être aussi bon à la poêle qui fait pas les marques!).
- A part, préparer la crème: dans une casserole sur petit feu, mettre le lait de coco à chauffer, additionner d'une demi-gousse de vanille (prendre soin de râper les graines, et mettre aussi les gousses à infuser).
- Ajouter 1càs de sucre de canne bio (ça, c'est dans mon placard grâce à la bonne influence d'Anaïk!) puis laisser réduire quelques temps.
- Lorsque la sauce a réduit jusqu'à former une crème qui nappe bien la cuillère, ajouter une belle poignée de coriandre fraîche ciselée et quelques gouttes de jus de citron vert.
- Dresser les assiettes: riz au jasmin (nature, car cela permet de bien sentir les saveurs de la crème), quelques cuillères de crème vanillée, pavé de thon, et décorer avec de la coriandre fraîche et une rondelle de citron vert, qu'on peut presser sur le pavé pour un petit goût moins doux et plus acidulé.
Et voilà!

En deux coups de cuillères en bois, un délicieux petit plat parfumé et une crème onctueuse qui font dire "Non, franchement, c'est beaucoup mieux d'être là, toute cool, sans petit monstre qui me vomit sur la robe... Pas vrai les Louloutes?
-Maman, y a Noémie qui a renversé le rouleau de papier dans les toilettes! C'est dégoûtant!"
:-S   ;-) 

PS: j'ai regretté pour cette recette de ne pas avoir eu le temps de préparer un petit sambal (condiment à base de tomates, piments et oignons, proche du rougail réunionnais), la prochaine fois il en sera!

Posté par cuisinemetisse à 21:35 - Thailande - Commentaires [17] - Permalien [#]

Commentaires

  • ouh la la!! moi qui adore le poisson et les saveurs exotiques, ce blog est pour moi!!! Quelle belle découverte!

    Posté par Justine, dimanche 11 juin 2006 à 23:11
  • qu'elle est jolie ton histoire et que tu dois être une de ces maîtresses qu'on garde dans son coeur, même quand on a grandi! je me souviens avec émotion de l'une de celles que j'ai eu, petite et je suis sure que tous ces petits bouts ont eu autant d'émotion en te quittant que tu en as eu à leur égard... je n'en oublie pas moins de noter ta recette que je sens pleine de douceur... merci pour ce moment un brin nostalgique, mais ça fait du bien!

    Posté par Alhya, dimanche 11 juin 2006 à 23:16
  • Très belle assiette et superbe recette qui nous fait voyager vers d'autres horizons!!! (et magnifique métier que tu fais!)

    Posté par Catherine, lundi 12 juin 2006 à 07:08
  • Merci maitresse. ca m'a l'air succulent. Et suis fan de coco de surcroit dc je note.

    Posté par Adriano, lundi 12 juin 2006 à 08:02
  • Qu' est ce qu' elle est drôle ton histoire.. mais aussi pleine d' émotions J' avoue rigoler encore au ptit loup qui ne se voit pas partir en tournée, maman ne l' autorisant même pas à aller dormir chez Geoffrey Au passage: la recette a l' air succulente!

    Posté par Ellie, lundi 12 juin 2006 à 09:22
  • Si un jour ça te prend de te faire muter par ici... à quelques pas de chez moi, dans le petit village d'à côté il reste une curiosité... une classe unique ! mais vraiement unique CP-CM2... je ne sais plus combien ils sont mais le défi est intéressant non??? En attendant je vais me resservir un peu de ton petit plat là !!!

    Posté par Dorian, lundi 12 juin 2006 à 09:45
  • Et alors, vous allez partir en tournee finalement? J'ai beaucoup souri a lire ton texte, c'est si rare pour nous parents d'entendre s'exprimer les maitresses.
    Et merci pour cette jolie recette simple.

    Posté par Gracianne, lundi 12 juin 2006 à 10:21
  • ta recette me plait beaucoup, aisni que tes assiettes, c'est joli c'est plein de couleurs qui donnent faim tout ça !!!

    Posté par reinefeuille, lundi 12 juin 2006 à 11:00
  • Bravo Maitresse. Tu mérites bien ton titre dans tous les sens du terme cuisine et école. Continues à nous donner de petites tranches de poésie et à nous régaler !

    Posté par MarieT, lundi 12 juin 2006 à 12:19
  • Ca m'apprendra à être à la boure...
    J'ai depuis vendredi dernier un billet de dos de cabillaud à la thaï, presque tout pareil que toi ;o)
    lol Ce fut vraiment délicieux alors je sais que ton pavé est succulent ;o)
    BiZz

    Posté par Thalie, lundi 12 juin 2006 à 18:21
  • mumm je sent d'ici la bonne odeur que ce plat doit dégager ! j'adore les p'tites recettes sympas comme ca !

    Posté par Audrey, lundi 12 juin 2006 à 20:07
  • Quelle maîtresse d'école adorable tu dois être,on sent des souvenirs remontés à la surface en te lisant.
    Quelle maîtresse de maison tu dois être on sent les effluves de ta recett chatouiller nos narines!

    Posté par Moony, lundi 12 juin 2006 à 22:08
  • Merci... Ca sent bon d'ici !

    Posté par Mademoiselle, lundi 12 juin 2006 à 22:54
  • super histoire et super recette!

    Posté par Anna, lundi 12 juin 2006 à 23:03
  • ça me rappelle avec nostalgie les spectacles de fin d'année quand mes filles étaient petites...
    La crème vanillée avec le thon, faut que j'essaie!

    Posté par Chantal 33, lundi 12 juin 2006 à 23:30
  • superbe l'assiette, ca donne envie d'y gouter.

    Par contre, est ce du thon rouge ou blanc???apparemment c'est du blanc mais je préfère demander.
    Pour le riz au jasmin ,comment faut il procéder????

    Posté par jojoetolive, mercredi 28 juin 2006 à 22:49
  • Jojoetolive, en fait c'était du thon rouge... Ce doit être aussi bon avec du thon blanc, mais je ne crois pas en avoir jamais vu chez mon petit poissonier du coin... Pour le riz au jasmin, il existe un riz thaï pré-parfumé, je le fais cuire dans ma marmite à riz. Si tu n'en as pas, ça marche à la casserole, dans ce cas il faut faire cuire le riz à feu doux dans le même volume d'eau. Bon appétit!

    Posté par Véro, jeudi 29 juin 2006 à 18:59

Poster un commentaire