Related Posts with Thumbnails

Cuisine métisse

Mon blog de cuisine, avec des recettes comme je suis: d'ici, d'ailleurs, ...des deux à la fois

jeudi 22 juin 2006

Questionnaire Souvenirs d'enfance - les lapis de fée de ma mémé indonésienne

Lapis_finis_2Audrey m'a gentiment fait passer un questionnaire (apparemment datant de l'avant-guerre;-)), où il s'agissait de lister les cinq plats qui avaient pour moi le doux parfum de l'enfance et de la nostalgie...

Il suffit que je ferme les yeux deux, trois secondes... Voilà mon premier souvenir... Encore deux secondes...Et j'y suis...
J'ai 5 ans, et je traîne dans la cuisine de ma grand-mère...
Je suis furieuse car ma mère m'a laissée, elle est partie faire la fête, et comme d'habitude je vais passer toute la soirée et toute la nuit chez pépé et mémé. Pépé ça va, il est gentil et il me sourit doucement, par-dessus son journal, et il me laisse faire des patouilles avec des gâteaux et un peu de lait.
Mais Mémé m'embête tout le temps, elle dit que j'ai un mauvais caractère, et ne dit pas comme maman que je suis "une princesse". Alors je boude, et je ne veux pas sourire quand elle me chatouille en disant des mots rigolos en javanais. Elle a un peu un rire de sorcière, et elle me pince.
Je pleurniche: "Je veux Maman..."
"Eeeh! tchi! laisse la un peu tranquille ta mère, elle s'amuse un peu... Viens, mémé va faire des lapis..."
Et là, j'ai encore envie de bouder, mais l'idée des lapis si jolis, si colorés, comme des gâteaux de fées, me fait oublier ma mauvaise humeur.
Et je regarde ma grand-mère faire...
"Dis à mémé quelles couleurs tu veux?
"Rose... Et vert... Et jaune..."

lapis_pr_paration_12Elle fait selon mes désirs. Tous ces bols emplis de liquides mystérieux, et colorés, tout ce temps passé autour de cette énorme marmite pleine de vapeur fumante... Je me demande si ma grand-mère n'est pas un peu une sorcière, mais une quand même gentille...
Un jour, je l'ai vue qui parlait à un crapaud dans le jardin, et ensuite poc! elle lui a mis un petit coup sur la tête! Il est parti par petits bonds, et je me suis demandé si elle ne lui avait pas donné une mission...
En tout cas, à force de gestes magiques, presque cérémonieux, le gâteau lapis finit par sortir de sa marmite... Il n'est pas encore très beau, il faut que mémé le découpe en jolies formes, comme elle sait bien faire.
"Attends, c'est trop chaud... Allez, va jouer avec ta dînette, je vais faire la vaisselle et après je t'appelle".
Je joue à faire des lapis... Je mélange mes gâteaux devenus de la bouillie, mais plus je mets d'eau, et moins cela ressemble à quelque chose. Et soudain, avant que j'aie eu le temps de m'impatienter...
"Vérrronique???" Mémé roule les "r", c'est rigolo, mais pépé encore plus. Des fois je ne comprends pas bien quand il me parle, mais il sourit toujours, alors ça va.
J'entre dans la cuisine, et mémé me tends le plat... Cette fois, impossible de ne pas montrer comme je suis contente! C'est si beau! J'en prends un, et je le mange couche après couche, en les décollant tout doucement, c'est comme ça que j'aime faire, et je me garde une couche rose pour la fin.
"C'est fin bon, hein ma p'tite fille? Ora nakal kwé, ora nangis..." Faut pas être vilaine, faut pas pleurer...

Je serai sage, mémé, et je ne vais plus pleurer... Je reprends un lapis.

lapis_pr_paration_2 Lapis_finis_2

PS: Les lapis (prononcer lapèsse), sont un dessert à base de farine de riz, farine de manioc, lait de coco et sucre roux. La pâte est très liquide, et on y mélange des colorants alimentaires (de toutes les couleurs pour une petite fille boudeuse, rouge et blanc pour les fêtes au consulat d'Indonésie, aux couleurs du drapeau Indonésien!). Il faut faire cuire ce gâteau couche après couche, à la vapeur: on verse une première couche de couleur dans le plat, on laisse cuire dix minutes, puis on verse la deuxième couche, on laisse cuire dix minutes, etc...). Si certains sont interessés par la recette en détail, laissez-moi un commentaire...

Posté par cuisinemetisse à 23:19 - Indonésie - Permalien [#]