Related Posts with Thumbnails

Cuisine métisse

Mon blog de cuisine, avec des recettes comme je suis: d'ici, d'ailleurs, ...des deux à la fois

mardi 9 juin 2009

Brochettes de poulet au romarin et à la sauge, comme chez Gracianne

BrochetteRomarin5

M'en fiche, je ferai des recettes pleines de soleil jusqu'à ce qu'il revienne.
Na.

La première fois que j'ai vu ces petites brochettes écolo et parfumées, c'était chez ma copine Gracianne (dont la jolie plume et les belles recettes commencent à manquer sérieusement, je trouve...). A l'époque je n'avais pas de pied de romarin à la maison, et je rêvais en imaginant le parfum que cela devait donner à la viande.

Aujourd'hui mon romarin est vif et assez costaud pour supporter le poids de la viande qui grille, à moi le régal !!! Et merci Gracianne pour cette délicieuse idée, tu sais qu'il paraît que Jamie O. te l'a piquée aussi ? :-)

Une idée sympa aussi, pour l'apéro : avec des chipos, chez ma cops Cess !

Brochettes de poulet au romarin et à la sauge.
Pour 4 personnes

400g de blancs de poulet (trop pas le temps de désosser des cuisses, mais dommage parce que ç'aurait été vraiment moelleux et meilleur, je vous le conseille si vous avez le temps !) - 8 belles tiges de romarin d'une 20taine de centimètres - 1 poignée de feuilles de sauge fraîche - 1 poivron rouge - 1 bel oignon - 2 cuillères à soupe de sauce soja claire - 1 cuillère à soupe de sirop d'agave (ou 1 cuillère à soupe de sucre)

BrochetteRomarinCrue2

- "Déplumer" les tiges de romarin en laissant quelques centimètres en haut de la tige.
- Garder les feuilles ainsi enlevées pour la marinade.
- Ciseler finement les feuilles de sauge.
- Faire mariner pendant au moins une heure le poulet dans la sauce soja, le sirop d'agave, l'oignon coupé en carrés, la sauge et le romarin, sel et poivre.
BrochetteSauce2- Couper le poivron rouge en carrés.
- Monter les brochettes : sur les tiges de romarin, enfiler des morceaux de poulet, d'oignons et de poivrons en alternant les couleurs.
- Faire griller une dizaine de minutes sur la braise bien chaude, mais sans flammes.

Remarque : j'aurais dû laisser tremper un peu mes houpettes de romarin dans de l'eau avant de les utiliser en brochettes, ainsi elles seraient peut-être restées plus vertes (ou disons moins crâmées) après cuisson ? A essayer...

Et voilà !

Servir avec des pommes de terre en robe des champs (= cuites sous la braise, enveloppées d'alu, ou simplement bouillies pour écologiser et ne pas gaspiller d'alu !), et une sauce légère à la ciboulette.

Sauce légère à la ciboulette :
Mélanger deux yaourts nature, 10cl de crème liquide (ou crème de soja, d'avoine ou de riz pour une version encore plus light !), une poignée de ciboulette ciselée finement, le jus d'un demi-citron, sel et poivre.

Miaaam...
Léger, parfumé, ensoleillé... La tige de romarin parfume la viande à coeur, c'est délicieux !
Merci donc Gracianne, I heard Jamie O. thanks you too ! ;-)

Et au fait, c'est pas ce soir mon grand concert rituel de fin d'année ??
Ouaip', 240 schtroumphs à faire chanter, comme l'an dernier, encore un beau moment à vivre... La vie m'a trop gâtée !

BrochetteRomarinCrue

Posté par cuisinemetisse à 07:07 - Douce France - Commentaires [18] - Permalien [#]

Commentaires

    Miam miam les brochettes, jolies et appétissantes! On dirait des flèches d'indiens Quant au sirop d'agave, je connais pas! bouh! Et raconte-nous comment s'est passé le concert, Maestro!

    Posté par létitia, mardi 9 juin 2009 à 11:28
  • quelles belles brochettes...; bises

    Posté par mariellen, mardi 9 juin 2009 à 12:25
  • Mmh ! Celle-là aussi est imprimée ! Dans notre jardin/potager, il y a un très beau pied de romarin et le pied de sauge est en train de reprendre du poil de la bête ! Alors, me reste plus qu'à attraper le poulet, héhé !!!
    J'aime bien ces brochettes directement sur la branche aromatique. Dans le même style, j'ai une recette de brochette de noix de saint jacques fixées sur des tiges de citronelle, c'est dément !

    Posté par Patricia, mardi 9 juin 2009 à 12:26
  • Oui Gracianne nous manque beaucoup !!!

    Posté par Paprikas, mardi 9 juin 2009 à 12:56
  • Ah oui en effet tu t'es mise au sirop d'agave

    Posté par Marie°°°, mardi 9 juin 2009 à 14:58
  • Mmmhhh, ces brochettes sont fabuleuse! Maintenant j'ai faim!

    Bises,

    Rosa

    Posté par Rosa, mardi 9 juin 2009 à 15:19
  • Elles ont l'air délicieuses ! Et moi aussi je trouve que la plume de la douce gracianne me manque Bon concert je suis sûre que ce sera super comme d'hab, tu nous raconteras...

    Posté par bergeou, mardi 9 juin 2009 à 17:05
  • je trouve aussi qu'elle nous manque !!! un très joli rappel que voici!! biz
    P.S le cramé, ca donne du goût héhé

    Posté par Claude-Olivier, mardi 9 juin 2009 à 20:31
  • Il y a très longtemps que je n'étais pas venue sur votre blog. J'ai essayé hier soir et en réponse, un message d'erreur de Canal Blog, je ne me rappelle plus des termes exacts, mais comme si Cuisine Métisse avait disparu de la circulation. Aujourd'hui, ouf ! vous êtes là. Merci, merci ! J'étais doublement rassurée en lisant votre post pour les 3 ans de votre post : vos lecteurs auront encore longtemps le privilège de puiser inspiration dans le faux pho et autres merveilles.

    Posté par Régine, mercredi 10 juin 2009 à 01:22
  • Si tu savais comme elle me manque Gracianne... Le romarin et la sage parfument divinement le poulet. Plus qu'à attendre le retour du soleil.
    Je t'embrasse
    Hélène

    Posté par Hélène, mercredi 10 juin 2009 à 07:35
  • superbe présentation et le romarin se marie à merveille avec le poulet !!! moi aussi je suivrai cette idée, une fois que mon romarin le permettra !!!
    en attendant j'en piquerai peut être dans le jardin de mon beau papa !

    Posté par Audrey..., mercredi 10 juin 2009 à 12:18
  • J'adhère au mouvement pour le retour de Gracianne!
    Et je lève mon verre à tes brochettes. Mon romarin prend des proportions envahissantes, je vais lui refaire un coupe! Enfin, dès qu'il ARRETE DE PLEUVOIR!!!!!!!!!!!

    Posté par Pascale (ivS), mercredi 10 juin 2009 à 14:16
  • mon romarin est encore trop faiblard pour ce genre de recette!...dommage!...

    Posté par Babeth59, jeudi 11 juin 2009 à 12:41
  • Oh merci, c'est gentil Vero (et tous les autres), je ne sais pas trop quoi dire la.
    Si, juste un truc, l'idee du romarin et du laurier, je l'avais piquee chez Elvira, evidemment. Jamie O. n'a rien invente

    Posté par gracianne, vendredi 12 juin 2009 à 16:45
  • T'es trop forte! T'as fait revenir le soleil! Juste avant que je parte en vacances en plus, t'es mon héroïne... Pour la peine je garde la recette pour quand mon romarin sera beau et fort (= dans 5ans). Il suffit d'y croire..

    Posté par Lucile, samedi 13 juin 2009 à 13:44
  • un plaisir pour les yeux et les papille

    Posté par le petit blog de, samedi 13 juin 2009 à 21:33
  • Ah ces jeunes, Gracianne, Elvira, Jamie Oliver, Raymond Oliver et toi n'étiez pas nés (très attendus néanmoins), alors que je pratiquais déjà les brochettes de romarin... J'avoue, jamais avec le poulet, mais plutôt de l'agneau.
    (Top pour les rognons en particulier : http://cadour.net.free.fr/dirhatan49.htm).

    Si tu veux que le plumet reste à peu près intact, le mouiller ne suffit pas (sauf si tu veux aussi faire rigoler ton barbecute) il vaut mieux l'entourer de papier alu.

    Posté par Patrick CdM, lundi 15 juin 2009 à 11:41
  • Bande de voleurs, c'est une idée de mon mec! mais avec des Saint-Jacques...

    Posté par Cocotte, vendredi 17 juillet 2009 à 22:16

Poster un commentaire