Related Posts with Thumbnails

Cuisine métisse

Mon blog de cuisine, avec des recettes comme je suis: d'ici, d'ailleurs, ...des deux à la fois

dimanche 25 février 2007

Lotte au safran

Lotte_au_safran_3

J'ai découvert il y a une dizaine d'années que le poisson et le cochon s'entendaient fort bien... Et pardon du peu, mais c'est sur une petite queue de lotte agrémentée de lardons que la révélation s'est faite!!
Je dédicace ce billet à mon ancienne patronne Mme Lépée, qui m'a embauchée dans sa rôtisserie de nombreux étés, pour payer mes études... Il faudra que je vous raconte comme j'étais chouette avec mon petit tablier à rayures vertes, derrière mon petit comptoir, à couper mes tranches de jambon, couper mes poulets rôtis en quatre au sécateur... Avec l'autre vendeuse on finissait les entames de sauciflard en douce en attendant le client, et le dimanche on piquait des pommes dauphines vendues avec le roti de porc... quels bons souvenirs pour moi que ces "vacances"...
A mon ancienne patronne donc, qui ne sait même pas que ce blog culinaire existe... Merci Françoise pour cette découverte gustative... Merci Pierre de m'avoir embauchée à la boutique du centre ville puis celle du camping... Merci Guillaume pour la rigolade...
Et surtout merci à vous lecteurs, sans vous je ne suis rien!! Je suis tellement émue, merci du fond du coeur!!!
(..... ne dites rien.... j'ai regardé les Césars et je rêvais de faire un discours de remerciement un jour... comme ça, c'est fait... je me fais plaisir, hein, ça ne mange pas de pain...)

Queue de lotte au safran qui fait "roïnk roïnk" (pas très charmant mais drôlement bon!!)

Lotte_au_safran_5- Dans une cocotte en fonte ovale (ou n'importe quel autre plat assez long avec un couvercle d'ailleurs!), faire chauffer deux càs d'huile d'olive.
- Y faire dorer deux échalottes émincées, une barquette de lardons allumettes, 100g de champignons en lamelles (de Paris pour moi, mais lâchez-vous si vous avez des trompettes, des girolles ou des pleurottes!!).
- Ajouter une tomate pelée et concassée ainsi que deux feuilles de laurier et une branche de thym.
- Déglacer avec un beau verre de vin blanc.
- Saler, poivrer et ajouter quelques pistils de safran.
- Poser la queue de lotte dans cette sauce, couvrir et laisser cuire à feu doux pendant 15 minutes.

- A part, verser dans un petit bol 20cl de crème liquide entière, y ajouter 1 jaune d'oeuf.
- Lorsque la lotte est cuite, ajouter la crème additionnée d'oeuf, bien mélanger et poursuivre la cuisson 5mn afin que la sauce épaississe.
- Découper la lotte, la disposer dans les assiettes de service et décorer avec de la ciboulette ciselée et quelques filaments de safran.

Lotte_au_safran_4Et voilà!!

Un pur délice... l'association poisson/safran et lardons sur fond de vin blanc est à tomber... même si c'est une torture pour moi de nettoyer la queue de lotte, avec tous ces trucs gluants et visqueux qui font fortement penser à du mucus... (quel horrible mot, mucus, hein, il le porte sur lui je trouve...)

PS: Doudou et moi on a beaucoup parlementé quant à l'onomatopée qui convenait le mieux pour le cri du cochon... Lui soutenait que "ronk ronk" était plus parlant... Je lui ai fait remarqué que les cochons anglais faisaient "oink oink", donc j'ai tranché pour "roink roink", pour ne pas que les cochons anglophones se sentent exclus...
PS 2: qui peut me dire d'où vient l'expression "Ca ne mange pas de pain"??? Etrange, non?? (explications loufoques souhaitées bienvenues)

Lotte_au_safran_2

Posté par cuisinemetisse à 20:31 - Douce France - Commentaires [35] - Permalien [#]

Commentaires

    Super bon!!!!!!!

    Bonjour, j'ai éssayé ta recette elle est divine, c'est vraiment délicieux.
    J'ai acheté la lotte nettouyée,je n'aime pas ce qui est gluant.

    Posté par val, lundi 23 février 2009 à 10:57
  • Pour le cochon, en temps normal, je dirais Honk-Honk, mais vu qu'il sait qu'il va passer à la casserole, le ouïïïïk-ouïïïïk s'impose !
    Dans tous les cas, merci pour cette recette. Testée (et approuvée) ce soir.

    Posté par Gabuzo, samedi 5 mai 2012 à 20:31
  • Je vote pour RRRONK RRRRONK avec tout plein de R pour qu'on sente bien que ça racle. Je crains de ne pas être assez claire.
    Sinon ouais! La mer et le cochon, ça va assez bien ensemble. Une de mes recettes préférées c'est: le filet mignon de porc aux noix de pétoncles et à la crème. Un vrai délice! (faudrait que je me prenne par la main et que je la poste à l'occasion)

    Posté par Persillade, dimanche 25 février 2007 à 21:07
  • Elles sont superbes ces photos , ce jaune !!!

    Posté par Madjy, dimanche 25 février 2007 à 21:08
  • Moi aussi le rronk rronk m'enchante! Ca a l'air délcieux ce mélange!

    Posté par Adèle, dimanche 25 février 2007 à 21:22
  • recette de lotte bien gourmande.
    Pour l'expression, je n'ai pas l'explication. Désolée

    Posté par Domie, dimanche 25 février 2007 à 21:36
  • hmmm, ça a l'air si appétissant!

    Posté par leonine19, dimanche 25 février 2007 à 22:42
  • Tes photos sont vraiment magnifiques !

    Posté par Aurélie, dimanche 25 février 2007 à 23:00
  • Ta recette est magnifique! Quant à ton expression, je me mets au lit et rentre en méditation... Demain, c'est sûr, j'aurai une explication ;o)
    Grosses bises et bonne nuit
    Hélène

    Posté par Hélène (Cannes), dimanche 25 février 2007 à 23:15
  • Vous avez des drôles de jeux dans la famille métisse, jolie recette sinon...

    Posté par bergeou, dimanche 25 février 2007 à 23:17
  • Moi qui croyais que les poissons qui se prenaient pour des cochons avaient forcément choppé l'encéphalopathie spongiforme... A en voir tes photos, je veux bien tenter ton poisson fou!
    Le problème pour moi n'est pas le cri du cochon (qui fait bel et bien roink roink c'est une évidence) mais celui du lapin. Dans le livre des animaux de la ferme de fiston, j'essaie toujours de sauter cette page sinon c'est la honte assurée (chéri se moque, parait il que le lapin, c'est pas vrai qu'il fait chniou chniou). Alors, il fait comment le lapin????

    Posté par lucile, lundi 26 février 2007 à 03:14
  • Je n'ai jamais mangé de lotte;mais voila une association fort sympathique!
    Pour l'expression,j'ai trouvé ça: "A la fin du XVIIème siècle, quand l'expression est apparue, le pain pesait lourd dans le budget des familles. Tout ce qui coûtait cher empiétait sur ce budget, autrement dit: "mangeait du pain". A l'inverse, les petits achats n'en mangeaient pas."

    Posté par izou, lundi 26 février 2007 à 03:32
  • Superbe recette, tu devrais l'essayer aussi avec du chorizon c'est top de chez top !

    Posté par mercotte, lundi 26 février 2007 à 04:24
  • Mince alors, pour moi le poisson et le porc ne s'entendent pas trop mais l'idée de lotte au safran me plait bien....disons qu'elle ne fera pas ronk-ronk (bin oui, je dois avoir le même cochon que ton doudou )c'est tout.

    Posté par mayacook, lundi 26 février 2007 à 09:14
  • Pour moi Roïnk c'est parfait! Sinon je suis très reveillée donc je n'ai pas d'explication loufoque...

    Posté par Emy, lundi 26 février 2007 à 09:15
  • Ta recette me plaît pas mal mais sans le jaune d'oeuf!!! La lotte se déguste très bien en sauce si en plus elle est safranée c'est tip top pour moi.

    Pour l'expression, je ne connaissais pas, je regarderai chez moi dans un bouquin de Claude Duneton "La puce à l'oreille", Anthologie des expressions populaires.

    Posté par Minouchkah, lundi 26 février 2007 à 09:42
  • Origine de ton expression

    J'ai trouvé l'origine de ton expression "ça ne mange pas de pain" dans le livre que j'ai commencé ce matin d'ailleurs . Il s'agit du livre : Aux Petits Oignons d'Orlando de Rudder.

    ça ne mange pas de pain exprime le fait qu'une précaution ne coûte parfois rien, et qu'il faut donc la prendre. On dit aussi des papiers et des choses inutiles que l'on garde cela ne mange pas de pain (Furetière, Dictionnaire Universel, 1690).

    Il peut également s'agir d'un bénéfice obtenu sans efforts voire d'un effet de style.

    Cette expression nous vient des Romains qui mettaient l'abrutissment du peuple et son aliénation sur le compte de l'offre de pain et de jeux.

    Posté par Minouchkah, lundi 26 février 2007 à 09:50
  • Je note que le détail est traité à son maximum...le cri du cochon anglophone qui passe ses vacances en France... Pour ca mange pas de pain, je crois que j'ai l'explication standard mais elle est pas drole, donc je ne vais pas la mettre ici...trop morne, cela ne vaut vraiment pas la peine. Par contre j'ai réfléchit un peu a la chose: En fait le cochon qui fait ronk ronk n'aime pas trop le pain car il est allérgique au glutten...du coup il passe son temps a surfer sur les blogs gluten-free...Etant donné que la sphère des blogs culinaires est immenses, il s'aventura on the dark side of the blog, des blogs avec gluten cete fois ci...Qu'elle ne fut pas sa surprise de voir de 1: Qu'il pouvait se faire manger et de 2. avec du poisson...Pris de panique, notre cochon qui ne mange pas de pain s'enfuit dans la minute et alla se cacher dans la salle de cérémonie des Césars... comme tu dis, ca ne mange pas de pain roink roink Un peu tiré par les cheveux je te l'accorde, mais nettement plus rigolo...bon bon, fini pour aujourd'hui...je glisse encore un grand bravo pour cette très jolies recette et je te dis à tout bientot...meme peut etre plus vite que ce que tu penses....

    Biz
    Claude
    P.S mais tu as aussi beaucoup de commentaires C'est vrai que c'est un peu la folie sur mon blog ces derniers temps...mais je te dis pas le temps que cela prend pour répondre

    Posté par Claude-Olivier, lundi 26 février 2007 à 10:18
  • * Mais si mais si Persillade, tu es très claiRRRe!! Veux-tu bien te prendre par la main un peu plus voite et poster cette recette, on mais??? (enfin, s'il te plaît, je veux dire...)
    * Oh, Madjy, je sens que tu te moques, c'est PÔÔÔ bien!! Oui, j'ai découvert certaines fonctions de mon nouvel appareil hier très exactement. Deuxième chose qu'il faut savoir: en bonne écolo, TOUTES mes ampoules sont à basse consommatio d'énergie = éclairent hyper mal! Mais grâce à ma nouvelle maîtrise de la balance des blancs, les photos jaunes ne passeront plus!!!
    * Adèle, un joli mélange mer-cochon chez Patrick CdM aussi récemment, je vais rajouter un lien...* Domie, c'est pas grave, "ça n'empêche pas de manger de la lotte!!" (et hop, voilà une nouvelle expression populaire!)
    * Léonine, oui, j'ai pas mal bavé le temps de prendre les photos...
    * Aurélie... heu... voire plus haut ma réponse à Madjy... C'est une coalition les filles, là??
    * Hélène, ben alors, tu dors encore???
    * Bergeou, ça va, on rigole bien... Mais ya pas que moi!! hein Lucile...
    * Bon, ma Lucile, "miouch miouch",comme je te disais mais peut-être pas les lapins tropicaux en même temps!! Il vient d'où, ton livre, parce que ça dépend!! Mais j'ajouterais que de toute façon, c'est toujours un moment embarassant, le lapin (bouche plissée, bouche qui bouge à la qui mieux-mieux...bref) Moins que "le" barrou barrou, ok...
    * Voilà donc pour la vraie explication!! Merci Izou, on n'a jamais fini d'apprendre... Je vais me l'approprier et la transformer en "ça ne mange pas de lotte", ça le fait...
    * Hmmm, Mercotte, très bonne idée le chorizo! La prochaine fois c'est sûr j'essaie... En le mettant peut-être en fin de cuisson pour ne pas qu'il sèche trop... Slurp slurp... Une fois aussi j'ai testé la lotte au jambon cru et pesto de Jamie Oliver, un REGAL!
    * Maya, séparer deux êtres qui s'aiment, c'est cruel!! mdr! Mais tu as raison, même sans cochon, c'est bon!
    * Emy, reviens cette nuit vers 3-4 heures du mat', peut-être que ça ira mieux?? Comment ça "Ca va pas la tête?" ???
    * Bon, alors Minouchka tu relances le débat avec le coup sur les romains... Merci de ton intervention détaillée! Je n'aurai de cesse de poursuivre la vérité jusqu'à ce que soit rendu à César ce qui lui appartient!! lol
    * Claude, claude, claude.... mais que dire... j'en suis toute ébaubie... "Et la palme de la meilleure explication éthymologique revient à.... Miisteeeerrrrr.... Claude Oliver!!!" (je parle en anglais d'un coup parce que hier j'ai regardé la nuit des Oscars... Nouveau rêve: discours de remerciement, mais in english!!!)Merci pour ce sympathique petit cochon à la Anakin Skywalker!!! Pour les comms, oui, bien sûr j'en ai quand même plus que 2!! Plus vite que je ne pense?? Ohhhh, mais qu'est-ce qu'il nous mijote celui-ci? Bisous!

    Posté par Véro, lundi 26 février 2007 à 11:15
  • J'adoore .Magnifique recette.

    Posté par nuage de lait, lundi 26 février 2007 à 11:39
  • alorq la vero , tu parles directement a mon coeur de gourmande lotte safran de doux mots.....qui me font chavirer les papilles....

    Posté par veronica, lundi 26 février 2007 à 12:44
  • Pareil que veronica les papilles, avec peut-etre une touche de chorizo facon Mercotte en plus.

    Posté par Gracianne, lundi 26 février 2007 à 13:56
  • Poisson et cochon le couple idéal !!!! je me souviens avec émotion de ma 1ère fenouilcroute de la mer MMmmmm...
    Lotte safran et cochon !!! je prends illico presto !!!

    Posté par suiksuik, lundi 26 février 2007 à 14:09
  • Ca ne mange pas de pain...

    j'ai une autre explication pour cette expression... Qui me vient d'un de mes profs d'histoire de fac. Cette expression serait une allusion aux relations homosexuelles qui par essence sont sans fruit (=enfant) donc ça ne manque pas de pain (= pas d'enfant qui mange du pain), donc c'est vain...
    Pas très romantique comme explication mais ça permet de frimer dans les salons...
    autrement continue avec ton blog il est génial entre ton humour et tes recettes je me régale !

    Posté par The Witch, lundi 26 février 2007 à 18:20
  • Encore une recette qui me tente beaucoup, je la note car j'aime beaucoup le poisson, merci !

    Posté par Annie, lundi 26 février 2007 à 19:00
  • waaooouuwww!!

    comme ton assiette est splendide!! biises micky

    Posté par mickymath, lundi 26 février 2007 à 20:13
  • Lotte au safran ...quelle bonne idée...j'adore la lotte...quel poisson fabuleux et avec du safran...hum

    Posté par Ivannoui, lundi 26 février 2007 à 20:54
  • * Merci Nuage de lait, pas très photogénique pourtant la queue de lotte qui rétrécit comme pas possible dès qu'on la met dans la cocotte, et après il reste un morceau d'arête centrale qui déborde sur 6 cm, bêêê.... :-S
    *Veronica, c'est vrai que ces deux-là s'entendent particulièrement bien...
    * Gracianne, tu as l'oeil pour repérer les petits trucs vraiment gourmands!
    * Suike suik:lotte et cochon= AESD (Amour Eternel Sans Divorce!) lol
    * Merci beaucoup the Witch, pour tes visites et pour ce comm... Marrante cette explication, tu as raison je vais crâner comme pas possible avec ça... Problème: je ne vais jamais dans"les salons"... Je vais crâner dans MON salon, qu'à cela ne tienne!! lol
    * Annie, si tu es comme moi tu as maintenant un calepin REMPLI de recettes vues sur les blogs et en attente d'être testée!!!
    * Merci Micky, toujours aussi enthousiaste!
    * Ivannoui, fabuleux, oui, et fascinant... La dernière fois mon poissonier en avait exposé une ENTIERE!!! Mauvaise idée!! :-S

    Posté par Véro, lundi 26 février 2007 à 23:29
  • Alors là, je te donne illico le second prix d'interprétation, tu aurais eu le premier avec un peu plus de conviction dans l'imitation du cochon, les bretons sont très forts sur le sujet. Le poisson et le cochon, je fais assez souvent, çà me plait beaucoup. Mais ce n'est pas comme le homard, tu n'es plus obligé de le tuer à domicile, dommage...
    La version complète de l'expression c'est : "Cà ne mange pas de pain, donnez-leur de la brioche", c'est une phrase de la Comtesse du Barry jetant du pain à des canards gras.
    Par ailleurs, il faudra un jour que je te raconte les moeurs sexuels de la lotte de grande profondeur, mais il faudra que tu me croies sur parole. Je ne le mets pas sur ton blog, c'est très gore!

    Posté par Patrick CdM, mardi 27 février 2007 à 00:09
  • Pis d'abord ici on dit pas un cochon mais un "poca" !!! Hein ! Dame Véro !
    Et puis pour la lotte ...ça a l'air super bon ...je n'en ai jamais gouté...honte sur moi !

    Posté par Calou, mardi 27 février 2007 à 04:03
  • Oh là là !! Je la garde cette recette ! Miam ! Oh pardon, "roink roink" !!

    Posté par Charline, mardi 27 février 2007 à 10:55
  • oui ça fait parti des poissons à sale gueule c'est ça...,,, lol comme le saint Pierre...le sabre et autres que l'on voit jamais, normalement, avec la tete...lol

    Posté par Ivannoui, mardi 27 février 2007 à 13:04
  • Bilingue ce cochon ! La lotte est moche, mais très bonne. Belle assiette, et les photos dont à tomber.

    Posté par hélène, mardi 27 février 2007 à 15:12
  • J'en ai le ventre qui gargouille, tellement les photos sont appétissantes!

    Posté par Elvira, mardi 27 février 2007 à 17:27
  • Alors voilà: aujourd' hui, entre deux cas de produits défectueux qui tiennent pas debout, je me dis que quand je vais rentrer sur Tours chez pôpa et môman, j' ai bien envie de tester le vinaigre au safran acheté pour ma chtite maman pr son Noël: tiens je déglacerais bien après un passage de coquilles saint jak, et pour accompagner un risotto au safran, oignons et allumettes...Et voilà que quoi, que je tombe sur cette superbe recette, trop proche de ma fantaisie, qui maintenant me fait douuuuuuter, tu es une sorcière !!

    Posté par Ellie, mardi 27 février 2007 à 21:36

Poster un commentaire